--Forum fermé--
 

Partagez | 
 

 Luxian

Aller en bas 
AuteurMessage
Luxian

avatar

Race : Humain
Armes : Deux Epées + un fouet + un couteau de chasse
Messages : 45
Date d'inscription : 24/04/2012

Feuille de personnage
Niveau:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Luxian   Sam 5 Mai - 16:47




Nom : de Vakt
Prénom: Luxian
Âge: 33 ans
Race: Humain
Royaume de naissance : Aurhyne
Classe : Chevalier
Rôle: Chevalier/Dernier membre d'un ordre disparu
Camp : Indépendant (pour l'instant, ça ne devrait pas durer)(*)

Description Physique : Même s'il n'est qu'un "simple" humain, Luxian est le genre individu qu'on remarque directement lorsqu'il entre dans une pièce. Ce n'est pourtant pas une question de charisme, ni une question de présence, mais plutôt bel et bien une question de physique pur et dur. En effet, l'apparence de Luxian est pour le moins particulière, et il est presque impossible de le confondre avec quelqu'un d'autre. Pourquoi? Et bien tout d'abord à cause de cette imposante cicatrice qui lui barre le côté gauche du visage, de manière si profonde qu'on en vient à se demander comment il est parvenu à conserver son oeil. Mais une cicatrice ce n'est pas vraiment unique me direz-vous, dans ce cas que dire de ses cheveux? Assez longs pour toucher ses épaules et attachés en demi-queue pour ne pas gêner sa vue, ils sont surtout d'un blanc étrange, bien trop clairs pour être qualifiés de poivre et sel, et pas assez pour être considérés comme "lumineux". Le genre de teinte qu'on ne retrouve pas chez un être humain normal, surtout pas à cet âge.
Pas encore assez unique à votre goût? Il y a encore plus marquant. C'est d'ailleurs probablement ce que l'on remarque en premier chez lui, car c'est tellement étrange qu'il est impossible de ne pas y prêter attention. De quoi je parle? De ses yeux. Une iris d'une teinte dorée, presque brillante, et des pupilles non pas rondes mais en fente verticale, que certains qualifieraient de reptilienne. Des yeux tellement inhumains que beaucoup peuvent penser à tort qu'il ne fait pas partie de la race des Hommes, mais plutôt d'une autre "inférieure", comme les Sylènes ou les Fiores. Pourtant Luxian est bien un humain, mais un humain qui a déjà vécu beaucoup de choses très éprouvantes du haut de ses trente trois ans. Un âge visible sur son visage, dont les traits marqués trahissent déjà une certaine expérience.
Et de l'expérience, son corps aussi en porte les marques. Cicatrices, brûlures et autres stigmates, difficile de ne pas reconnaître là le corps d'un guerrier passé par un entraînement rigoureux et surtout des combats périlleux. Au delà de ça, le corps de Luxian est plutôt dans la moyenne. Mesurant environ un mètre quatre-vingt, il est correctement proportionné, et clairement taillé pour le combat. Ses muscles sont assez secs mais bien présents, et ses jambes ainsi que ses bras semblent puissants mais pas trop.
Passons maintenant à sa tenue. Celle-ci a de l'importance, car elle joue une part essentielle sur son style de combat, basé sur la mobilité. Composée de plusieurs éléments, elle le recouvre presque intégralement à plusieurs niveaux. Les parties les plus rudimentaires sont son pantalon, en tissu épais, ainsi qu'une chemise claire, toujours portée sous une veste à haut col également en tissu, mais fortement renforcée. De couleur sombre, cette veste a été taillée en nombreuses couches de sorte à être robuste, et agrémentée de lanières de cuir à boucles pour être fermée et serrée fort près du corps. Cela lui procure à la fois protection basique et confort de mouvement. La veste est à manches courtes, laissant ainsi les coudes plus libres de leurs mouvements, du moins pour le bras droit. Car du côté gauche, une cote de maille vient recouvrir le membre presque intégralement. Elle est maintenue fermement par des lanières, et protège donc son flanc gauche, qui fait généralement face à ses adversaires en combat. Ses avant-bras sont parfois nus ou gantés, mais lorsqu'il entreprend de voyager dans des lieux inconnus, Luxian les protège avec des plaques à clous, pratiques pour dévier des coups mal portés. A ses genoux on retrouve du cuir et surtout une plaque de métal. La raison d'une protection à cet endroit est simple, comme mentionné plus haut, Luxian est un combattant mobile. Roulades, pivots, bonds et déplacement dans toutes les directions, il est du genre à rarement rester sur place, et quand on a une technique de combat basée là-dessus, protéger ses genoux est indispensable... Enfin pour marcher, il porte des bottes en tissu sombre rembourré, confectionnées à l'ancienne.
Pour ce qui est de son équipement, Luxian porte deux épées en parallèle dans le dos, ainsi qu'un poignard sur sa cuisse gauche, servant essentiellement à la chasse. Il a deux épées mais n'use généralement que d'une seule à la fois. Cela s'explique par le fait qu'à l'époque de l'Ordre des Gardiens de l'Ether, certains des Guetteurs dont Luxian portaient une épée ordinaire et une épée magique, cette dernière servant essentiellement à blesser les dieux. Aujourd'hui, même s'il n'en possède plus de magique, il continue de porter deux épées sur lui. Sa maîtrise de l'épée n'est d'ailleurs pas à sous-estimer, elle est clairement son point fort. Combinée à son agilité, elle a fait de lui un des meilleur guerrier de son Ordre... Et finalement, il y a la fameuse sacoche du Guetteur, qu'il porte en bandoulière. Elle a plusieurs compartiments et contient son mini-laboratoire alchimique, enroulé précautionneusement dans une trousse de cuir...
A part ça, Luxian porte un pendentif en forme de tête de loup autour de son cou. Il appartenait autrefois à Loup d'Argent, son mentor, décédé quelques siècles plus tôt. Il s'agit d'un memento pour le Guetteur, qui tient à ne pas oublier les erreurs qu'il a pu faire par le passé...


Description Psychologique : S'il faudrait trouver un mot et seulement un pour décrire l'homme qu'est Luxian, ce mot serait probablement "calme". Doté d'un sang froid à toute épreuve, nul ne peut se vanter d'avoir vu Luxian arborer une quelconque expression s'approchant de la colère, de la peur, ou n'importe quel autre état d'esprit susceptible de lui faire perdre ses moyens. Incroyablement serein, cet ancien Guetteur est l'exemple parfait du self-control. La raison d'un tel comportement vient sans doute de sa tendance à la méditation, qu'il pratique encore régulièrement. Développée par les Pèlerins de son ordre, la méthode de méditation des Guardiens de l'Ether sert à conserver intact, voir développer d'avantage le contact permanent avec l'Ether, pour que celui-ci leur serve sans jamais faillir lors de leurs missions. Si l'efficacité de cette méditation reste encore à prouver, il est en tout cas indéniable qu'elle apporte une véritable sérénité d'esprit à Luxian, et ce en toute circonstance.
Et avec cette sérénité vient aussi une véritable confiance en lui. L'hésitation ne fait pas partie de son vocabulaire, et rien ou presque ne peut venir ébranler ses certitudes. Pour lui les enseignements des Guardiens sont sacrés, et la conservation de l'équilibre est ce qui régit son mode de vie. Il n'est d'ailleurs pas seulement question d'équilibre au sein de l'influence des dieux, mais bien d'équilibre comme principe fondamental pour toute chose. Cela devrait faire de lui quelqu'un de parfaitement neutre voir penché vers la bienveillance, mais en vérité c'est un peu plus compliqué que ça. Maintenir l'équilibre, ça implique de rééquilibrer la balance, peu importe le côté vers lequel elle penche. Ca peut donc amener à commettre des actes que certains qualifieraient de mauvais, mais là encore pour Luxian, la notion de bien ou de mal n'est qu'une question d'équilibre... En même temps, l'application de cette balance fait appel à un certain sens de l'interprétation. Par exemple, s'il est en difficulté ou doit se sortir rapidement d'une situation critique, Luxian n'hésitera pas à tuer sans arrière pensée. L'équilibre entre la vie et la mort fait partie d'un processus naturel, tuer quelques soldats ou quelques brigands ne perturbera pas la balance, car en même temps quelque part ailleurs, des vies nouvelles se créent. Il s'agit là d'une façon de voir complètement dénuée d'émotion, mais c'est celle que Luxian a choisi de suivre, quelques fois à son propre détriment. Peut-être est-il parfois trop rigide avec lui-même...
Car cette auto-discipline ne fait pas de notre homme un être sans coeur pour autant, il y a bien des émotions au delà de l'expression monolithique qu'il affiche la plupart du temps. S'il n'hésiterait pas à commettre certains actes méprisables pour le bien de son sacro-saint équilibre, il n'irait quand même pas jusqu'à verser dans la cruauté ou l'abominable. Il respecte les gens de manière générale, et ne tuera jamais s'il n'y voit aucune raison valable. En parlant des gens, sa sociabilité n'est pas vraiment ce qu'on pourrait appeler son point fort. Tout d'abord, son physique assez particulier fait déjà fuir pas mal de monde, ce qui l'arrange assez. Tenir des conversations inutiles avec des gens inintéressants, il s'en passe avec joie. D'un autre côté son physique et en particulièrement ses yeux lui servent parfois à intimider plus ou moins efficacement, lui permettant d'obtenir plus rapidement certaines informations, lorsque ça fonctionne. Quant aux personnes un peu plus intéressantes, ou du moins celles qu'il juge digne d'intérêt, il n'hésitera pas à s'ouvrir un peu plus à eux, en veillant tout de même à ne pas confondre confiance et simple sympathie. Enfin, pour les quelques rares individus qu'il pourrait considérer comme des amis, il les soutiendrait du mieux qu'il pourrait, et ne les laisserait pas tomber, parfois même au risque de perturber son fameux équilibre. Mais pour en arriver là il faut quand même être assez haut sur son échelle de la confiance, ce qui risque d'être assez difficile, surtout dans ce présent qui n'est pas le sien...
Au delà de tout ça, Luxian est du genre à ne jamais se lasser du savoir. Lire, apprendre de nouvelles choses, utiles et parfois inutiles, il n'est jamais contre. S'améliorer sans cesse fait également partie de ses objectifs. Développer son art du combat, de la magie ou de l'alchimie est important à ses yeux. S'entraîner continuellement, ne jamais baisser son niveau, c'est primordial, surtout s'il veut un jour pouvoir se venger du dieu du néant, qui l'a amené si loin de son époque. Ce dernier est d'ailleurs la seule chose capable de mettre Luxian véritablement en colère. Au dela l'humiliation de la défaite subie, c'est surtout tout ce que ce dieu lui a pris qui attise en lui ce sentiment de haine irrépressible. Loup d'Argent était son "père", sa wyverne était son "frère", son équipe sa "famille", et son époque sa "maison". Il ne pourra jamais pardonner le néant de lui avoir prit tout ça...
Mais derrière cette colère se cache aussi une peur, celle de se retrouver à nouveau pris au piège dans le néant, et ressentir cet insupportable vide à l'intérieur de lui. Cette horrible sensation, ou plutôt absence de sensation, ce souvenir seul peut le mettre mal à l'aise. Simplement repenser à ce moment où tout lui échappait lentement, où ses sens, ainsi que l'Ether le quittaient peu à peu... Revoir cette image lui donne de véritables frissons. C'est comme se sentir mourir et ne rien pouvoir y faire, ça le terrifie, tout simplement.

Pouvoirs :

Capacités raciales:
--- Ralliement/Charisme: Pendant plusieurs années, Luxian a été le leader d'une équipe de Guetteurs, et un bon. Lorsque la situation l'exigeait, il savait se faire respecter de ses hommes et les motiver. Et même si aujourd'hui il n'a plus d'équipe, ce talent est toujours bien encré en lui.
--- Bouclier mental


¤ Magie de feu (offensif, 1 point): Première magie apprise par Luxian dès sa pré-adolescence. Grâce à l'Ether, Luxian est capable de générer du feu, sous forme de boules, de flammes continues, ou encore de la chaleur en provoquant un courant d'air brûlant. Il est par contre incapable de contrôler le feu, il ne peut pas manipuler/intensifier/diminuer des flammes sur un bûcher, un flambeau ou quelconque source extérieure, il ne fait que générer. Cette magie est bien-sûr utile en combat, mais lui sert également à préparer ses concoctions, dont la plupart nécessitent de la chaleur pour mélanger et harmoniser les ingrédients...
¤ Vague psychique (offensif, 1 point): Cette forme de magie s'approche de la télékinésie, mais est en réalité bien plus rudimentaire. Lorsqu'il le souhaite, Luxian est capable de lâcher une espèce de vague d'Ether, presque invisible, pouvant servir à diverses fins. En fonction de l'intensité de la vague, Luxian peut sonner des ennemis durant quelques secondes, les envoyer valser sur plusieurs mètres, ou encore dévier et/ou repousser des projectiles. Cette vague est bien évidemment aussi rapide que brève, et nécessite donc un bon timing.
¤ Connaissances alchimiques (offensif, 1 point): Lors de sa formation de Guetteur, Luxian fut amené à découvrir les rudiments de l'alchimie. Rassembler des ingrédients et les fusionner, parfois à l'aide de la magie pour former quelque chose de nouveau, voilà en gros en quoi cela consiste. Expliqué ainsi ça peut paraître simple, mais en pratique il est très difficile d'appliquer ce procédé. Voilà pourquoi la forme la plus répandue (et la plus simple) de l'alchimie sert à créer des onguents et autres des concoctions à l'aide de plantes, de substances végétales ou animales, et également parfois de certains objets plus rares. C'est bien de cette forme d'alchimie dont Luxian est pratiquant. A l'aide de ses connaissances il est capable, à condition de réunir les bons ingrédients, de créer des concoctions qu'il pourra ensuite ingérer pour obtenir divers effets temporaires, comme des capacités physiques accrues, une demande moindre en Ether pour lancer ses sorts, ou encore une régénération accélérée au repos, une meilleure vitesse de réflexion, etc... Certains ingrédients sont facilement trouvables, d'autres non, et la préparation des concoctions demande un certain temps. Pour les fabriquer, Luxian a toujours sur lui un espèce de laboratoire portable contenu dans sa sacoche, qu'il peut dérouler. Bien évidemment, les connaissances de Luxian en la matière ne sont pas infinies, et l'apprentissage de nouvelles formules, de nouveaux ingrédients et nouveaux procédés peuvent toujours être appris s'il trouve de nouveaux livres ou manuscrits traitant le sujet. Enfin, il ne faut pas oublier que ces concoctions sont des sortes de drogue, et qu'il est donc très dangereux de les cumuler. Et en plus de leur dangerosité, les effets cumulés sont divisés proportionnellement au nombre d’accumulations. Personnellement, Luxian évite de le faire car certaines potions seules provoquent déjà suffisamment d'effets secondaires désagréables selon lui... (**)
¤ Lien draconique (soutien, 1/2 point): Suite à divers évènements au cours de son existence, Luxian a fini par développer un lien très particulier avec les wyvernes. Tel un télépathe, il est capable d'entendre et de communiquer avec elles par la pensée. Il peut également synchroniser ses sens avec les leurs (lorsqu'il le souhaite avec sa propre wyverne, et avec leur accord pour les autres) profitant ainsi de leur vision surélevée pour sonder une zone par les cieux par exemple, ou d'autres applications pratiques. C'est ce lien étrange qui lui a donné ses pupilles si particulières, qui effraient encore pas mal de monde aujourd'hui...
¤ Vision extra-sensorielle (soutien, 1/2 point): En étudiant les arts de la méditation au près des Pèlerins de l'Ordre des Guardiens de l'Ether, Luxian fut capable de développer une forme très rare de vision, appelée vision extra-sensorielle. Nécessitant d'abord d'entrer en méditation pendant environ une minute, cette vision permet à Luxian de "voir" ses sens et autres ressentis à travers ses yeux. Ainsi, chaque son, chaque odeur, chaque sensation s'affiche sous ses yeux à l'aide d'un repère visuel. Ca peut être une couleur particulière, une lumière, une ombre, une onde, etc. Par le passé, Luxian se servait de cette vision pour pister les dieux, dont les plus imprudents laissaient derrière eux des traces d'Ether uniques, reconnaissables à l'aide de ce procédé. Evidemment, ce pouvoir possède un sérieux revers, car son utilisation prolongée provoque des maux de têtes atrocement douloureux, et prive parfois Luxian de sa vue durant une période de temps pouvant aller de quelques minutes à une journée entière. A utiliser avec modération donc...

Histoire : Toutes mes excuses pour la longueur de cette histoire, je me suis visiblement laissé aller xD Mes rp ne seront pas aussi longs, c'est promis >_<
Prenez tout le temps qu'il vous faut pour lire évidemment ^^
A part ça, j'espère ne pas avoir pris trop de libertés Razz


L'histoire de l'homme connu aujourd'hui sous le nom de Luxian de Vakt débuta il y a près de cinq siècles. A l'époque, les peuples vivaient toujours en harmonie sous la protection de l'emblême complet, dont la construction était encore relativement récente. Au coeur du royaume d'Aurhyne, Concordia servait déjà de capitale. Elle n'était certes pas aussi vaste et glorieuse que celle d'aujourd'hui, mais avait déjà tout d'une grande. Ce fut dans cette ville que Luxian vit le jour. Du moins le suppose-t-on, car celui qui deviendrait plus tard l'un des guerriers les plus atypiques du continent vécut ses premières années en tant qu'orphelin, ignorant tout de ses parents. Un début de vie difficile, qui le força rapidement à devenir autonome, sous peine d'être une énième victime passive de la pauvreté. A huit ans à peine il était déjà une petite terreur des rues, subtilisant fruits et légumes sur les étals, et pratiquant l'art du pickpocket avec une certaine adresse. Indépendant et intrépide, il était vite devenu une célébrité au sein de la jeunesse défavorisée de la capitale, et presque un ennemi public pour les commerçants du coin. Une réputation qui ne l'effrayait pas, que du contraire, elle le poussait même à tenter des larcins de plus en plus audacieux, juste histoire de flatter son ego. Mais comme on pouvait s'en douter, un jour arriva où son insouciance le mena vers le crime de trop...

Le marché était comble cette matinée là. Postés aux emplacements les plus voyants, les commerçants d'argenterie et de tissus rares se disputaient les faveurs des passants les plus fortunés. Parmi ces derniers, un noble venu discuter affaires avec les têtes pensantes de Concordia. Il était étroitement surveillé par deux gardes du corps assez discrets, tellement en fait que Luxian ne les remarqua pas lorsqu'il tenta de s'emparer de la bourse du sang bleu. Une erreur qui lui coûta cher, car à peine avait-il tendu le bras pour subtiliser le petit sac aux pièces d'or que la main charnue du garde agrippa douloureusement son poignet. Visiblement vexé d'avoir été la cible d'un jeune délinquant, le noble ordonna à ses gardes de couper la main du garçon. Se débattant en vain, Luxian se vit immobilisé le bras maintenu par un des deux gardes pendant que l'autre préparait sa lame. Mais soudain, une main gantée vint le stopper. Il s'agissait d'un guerrier à l'allure étrange, avec des cheveux cendrés et un air sage. Se tournant vers le noble, l'inconnu lui annonça que lorsqu'un crime était commis à Concordia, c'était aux autorités de la ville de régler ça. Une négociation s'en suivit, et le noble finit par accepter de remettre Luxian à la justice.
Le procès du jeune voleur ne tarda pas, et il fut décidé qu'en punition pour son crime... Il perdrait sa main. Ca valait la peine de passer par la loi légale n'est-il pas? Mais juste avant que le marteau du juge ne puisse sceller la sentence, une voix se manifesta. C'était encore cet inconnu aux cheveux cendrés, qui visiblement était connu par plusieurs personnes de l'assistance vu les chuchotements provoqués par son intervention. Le juge aussi semblait le connaître, l'appelant Loup d'Argent. Un nom bien curieux, qui était apparemment célèbre et respecté dans la capitale. Loup d'Argent avait une alternative à la sentence, ce qui fit ciller le noble qui assistait au procès. La proposition était la suivante: plutôt que de perdre sa main, le garçon intégrerait l'Ordre des Guardiens de l'Ether. Il s'agissait d'un Ordre indépendant chargé de conserver l'équilibre des forces parmi les dieux. C'était un organisme réputé et respecté par les différents peuples de Valor, malgré son indépendance. Et lorsqu'on y entrait, c'était pour la vie... Insurgé, le noble cria au juge que telle proposition était absurde, l'Ordre ne dépendait pas de Valor et n'était donc pas une punition adéquate. Pourtant le juge laissa le choix à Luxian: soit il acceptait de rejoindre l'Ordre jusqu'à la fin de ses jours, soit il retournait dans la rue, sans sa main. Le choix fut évidemment vite fait. Ivre de colère, le noble déversa oralement sa haine sur Loup d'Argent, hurlant à la manipulation. Mais ça ne changeait rien, le juge avait accepté la décision, et le petit voleur repartit du tribunal sous la responsabilité du grand guerrier cendré...
Luxian l'avait échappé belle pensait-il. Ne lui restait plus qu'à fausser compagnie à Loup d'Argent et retourner à ses larcins. Une vision bien naïve des choses car comme il l'apprit rapidement, Loup d'Argent n'était pas le genre d'individu que l'on pouvait distancer, surtout pas quand on avait huit ans et la maigre expérience d'un vulgaire petit voleur des rues. Et pourtant ce ne fut pas faute d'avoir essayé. Tout d'abord en ville à peine sorti du tribunal... Rapidement à travers les ruelles, le jeune malandrin se faufila dans des passages étroits que seul un enfant de son gabarit pouvait emprunter. Gagnant un autre quartier en à peine quelques minutes, il pensait s'être débarrassé du grand guerrier. Pourtant Loup d'Argent le retrouva bien facilement en moins d'une heure, sans efforts. S'avouant vaincu pour cette manche, Luxian accepta de le suivre jusqu'aux abords de la ville, où il tenterait à nouveau de s'éclipser. Il connaissait les bois environnants, et imaginait pouvoir se rendre invisible au sein de la végétation. Encore une fois grosse erreur, Loup d'Argent le localisa encore plus facilement qu'en ville. Ce petit jeu dura plusieurs jours, tout en avançant doucement vers les quartiers généraux de l'Ordre. Eventuellement, Luxian finit par renoncer à la fuite. Impressionné par la persistance et surtout les talents de pisteur du grand guerrier, il était également subjugué par son calme et sa sérénité. Jamais Loup d'Argent n'avait grondé le jeune garçon, jamais ne s'était-il mis en colère à cause de ces multiples tentatives de lui fausser compagnie. Pire, ça avait presque eut l'air de l'amuser d'une certaine manière. Cela mena à une certaine forme de respect et d'admiration de la part du petit voleur, mais également à un peu d'appréhension à l'idée de découvrir ce qu'allait lui réserver ce mystérieux Ordre des Guardiens de l'Ether...

Les derniers kilomètres furent les plus difficiles à parcourir. Loin des sentiers battus, ils s'enfoncèrent dans la forêt, jusqu'à atteindre une vieille parroi rocheuse. La zone semblait être un cul-de-sac, mais en posant sa main sur la pierre, Loup d'Argent activa un sceau magique qui fit glisser la paroi. Derrière cette dernière se trouvait un passage plutôt long qui mena au QG de l'Ordre. L'endroit était magnifique et très ancien, creusé à travers la roche au centre d'une gigantesque crevasse. Vu du ciel l'endroit était irrepérable, mais les wyvernes et les griffons pouvaient tout de même y accéder. Malgré son côté mystérieux, l'Ordre avait de nombreux membres, et tous vivaient ici, lorsqu'ils n'étaient pas en mission. Après un rapide tour du propriétaire, Loup d'Argent conduisit Luxian vers le centre de formation. Il le confia aux professeurs et repartit immédiatement, non sans révéler son véritable nom au jeune malandrin, Gin. Il lui promit de revenir de temps en temps pour constater ses progrès, ayant foi qu'un jour il deviendrait un membre aguerri de l'Ordre.
Luxian regretta le départ de Gin. S'il avait fini par renoncer à la fuite c'était à cause de son admiration naissante pour le Loup d'Argent, et le voir ainsi abandonné par ce dernier à peine arrivé à destination le mit quelque peu en colère. Ce fut donc sans grand enthousiaste qu'il commença sa formation. Tout d'abord, il découvrit les deux castes de l'Ordre, les Pèlerins et les Guetteurs. Les Pèlerins étaient ceux qui s'assuraient que les cultes soient équilibrés. Quant aux Guetteurs, ils étaient chargés entre autre de remettre les dieux à leur place lorsqu'ils outrepassaient leurs droits en tentant de s'approprier des parts de l'Ether par la force. Les premières années de formation allaient servir à déterminer dans laquelle des deux castes Luxian et les autres jeunes recrues étaient destinés. Etonnement, le petit voleur se révéla naturellement doué. Ses liens avec l'Ether étaient pas mal du tout pour un humain, et son aptitude à l'apprentissage était assez élevée. Mais doué ne voulait pas dire discipliné...
Quatre ans plus tard, Luxian n'avait toujours pas été choisi pour l'une ou l'autre caste. Vu ses prédispositions physiques il était probablement un candidat idéal pour rejoindre les Guetteurs, mais son manque de discipline était le facteur qui empêchait sa nomination. Les formateurs n'avaient pas confiance en lui, jugeant son tempérament trop instable pour acquérir le sang-froid nécessaire aux missions effectuées par les Guetteurs. Mécontent du manque de confiance de l'Ordre envers lui, Luxian finit par fuguer. Il ne savait même pas où il voulait se rendre exactement, mais il ne voulait plus jamais entendre parler des Guardiens de l'Ether. Au bout de quelques jours, sa fuite le mena dans un bois bordant un immense lac. Ayant trouvé un endroit à l'abri de la pluie il compta établir son camp pour y passer la nuit lorsqu'il entendit un cri strident, animal. Intrigué il se dirigea prudemment vers les lieux d'où provint le cri. Là il découvrit une scène peu ordinaire: une jeune wyverne, mâle, était blessée et vulnérable face à un ours brun, bien décidé à en faire son repas. Ce qu'une wyverne aussi jeune faisait dans le coin c'était un mystère, mais n'écoutant que son courage, Luxian fonça à son secours. Il ignorait pourquoi il avait fait quelque chose d'aussi insensé, mais il l'avait fait. Usant de magie de feu qu'il maîtrisait plutôt bien pour son âge, le jeune adolescent parvint à chasser l'ours et à empêcher une fin funeste à la créature ailée. Mais celle-ci n'était pas sortie d'affaire pour autant, car sa blessure était assez profonde. Elle était d'ailleurs trop particulière pour avoir été causée par l'ours, mais pas le temps de se demander comment elle avait été provoquée, il fallait la soigner rapidement sinon la wyverne ne passerait pas la nuit. La trainant avec difficulté jusqu'au lieu choisit pour camper, Luxian prépara comme il put un onguent avec les herbes du coin et ses maigres connaissances en alchimie apprises au sein de l'Ordre. Sacrifiant ensuite ses vêtements de réserve pour fabriquer un bandage, il ne lui restait plus qu'à veiller sur l'animal en espérant que ses efforts paient.
Et des efforts il dut encore en fournir pour protéger cette wyverne. Durant la nuit, une meute de loups attirés par le sang de la créature s'approchèrent dangereusement. Luxian put les chasser une première fois grâce à sa magie, mais la bande de canidés était obstinée, et revint plusieurs fois à la charge. N'importe quel homme sensé aurait fini par laisser la wyverne à son triste sort pour préserver sa vie, mais Luxian lui tint bon, et ce pendant près de 48 heures. Deux jours durant lesquels la wyverne resta inconsciente, mais s'accrocha à la vie. Malheureusement, ces deux longues journées sans manger ni dormir épuisèrent complètement le pauvre Luxian et affama d'avantage les loups, qui finirent par lancer une ultime attaque désespérée. Trop faible pour lancer un sort le jeune adolescent était perdu, mais tel un ange tombé du ciel, Loup d'Argent vint à sa rescousse in extremis. Tuant le premier loup et intimidant les autres d'un simple regard, Gin écarta le danger une bonne fois pour toute...
Réalisant qu'il était sauvé, Luxian sombra dans l'inconscience. Presque par hasard, ce fut à cet instant que la wyverne revint à elle. Elle semblait un peu déboussolée mais curieusement pas paniquée, ce qui intrigua Gin. Otant les bandages de fortune autour de la poitrine de la bête, il put constater que les soins de Luxian avaient fonctionné, laissant tout de même une sacré cicatrice. A présent libérée de ses bandages, la wyverne s'envola sans demander son reste. Ne se préoccupant plus d'elle, Loup d'Argent prit Luxian dans ses bras, et le ramena au QG de l'Ordre...

L'adolescent se réveilla une semaine plus tard. A son chevet, Gin était là. Le guerrier cendré fit de son mieux pour masquer son soulagement, mais il ne parvenait pas à décrocher le sourire au coin de ses lèvres. Il avait été vraiment inquiet pour Luxian, et était content de le voir enfin éveillé. De son côté, Luxian n'était pas aussi jovial. Affichant une grimace se transformant en colère à la vision de Gin, il détourna son regard, avant de blâmer le Loup d'Argent. Ce dernier avait promis de revenir le voir, mais au final il ne l'avait pas fait. Au fil des ans la rancoeur du jeune homme avait grandi et avait causé ce tempérament instable, qui avait fini par le pousser à la fugue. S'il avait fini par accepter d'intégrer les Gardiens de l'Ether c'était grâce à l'admiration qu'il avait eu pour Gin, mais celle-ci avait fini par s'effriter puis disparaître. L'homme donna raison à Luxian, à la grande surprise de ce dernier. Il s'excusa, et lui promit de ne plus le laisser tomber. Il avait d'ailleurs discuté avec les dirigeants de l'Ordre et avait obtenu pour le garçon le droit de passer les épreuves afin de devenir apprenti Guetteur. S'il réussissait, il intégrerait directement l'unité du Loup d'Argent, qui superviserait personnellement le reste de sa formation. Lorsque Luxian lui demanda comment il était parvenu à les convaincre, Gin lui expliqua qu'il ait suffit de raconter les exploits du jeune homme dans les bois avec la wyverne, presque au détriment de sa propre vie. La wyverne! Lorsqu'elle fut mentionnée, elle devint la principale pensée de l'adolescent. Avait-elle survécu? Comment allait-elle? Gin fut assailli par les questions, n'ayant presque pas l'opportunité de répondre. Il finit par diriger Luxian vers la fenêtre, qui donnait sur les étables. Là dans un box, la wyverne attendait patiemment, assise, levant fièrement la tête en apercevant le garçon. Loup d'Argent raconta qu'elle était arrivée toute seule jusqu'ici quelques jours auparavant, et avait patienté sans bruit depuis lors. Comment avait-elle trouvé ce lieu était un mystère, mais elle était bel et bien là. Elle se leva lorsque Luxian arriva, et s'approcha lentement de lui. Il était content de la voir rétablie, et tendit la main pour la toucher. L'animal se laissa faire, avant d'approcher sa tête de celle de l'adolescent et de poser son front sur le sien. Là une douce onde de lumière tinta, changeant les yeux couleur noisette de Luxian en une teinte ambrée. Cela provoqua en lui une sensation étrange mais agréable, amenant un sourire à ses lèvres. Il prononça alors le nom de la wyverne, Kyknos...

L'esprit libre de toute pensée négative, Luxian passa les épreuves d'apprenti Guetteur avec brio. Comme promis il entra sous le commandement de Gin Loup d'Argent, et commença donc sa carrière de Guetteur pour les Gardiens de l'Ether. Fidèle au jeune homme, Kyknos ne le quitta plus, l'accompagnant partout où il allait, et le soutenant du mieux qu'elle pouvait. La couleur ambrée des yeux de Luxian ne l'avait pas quitté non plus et au delà de ça, un lien étrange le liait désormais à sa wyverne. Sans trop l'expliquer, il pouvait ressentir les émotions de l'animal, et parfois même entendre quelques mots à travers ses pensées. Un lien très rare qui selon Gin signifiait la bénédiction de la déesse des wyvernes... La formation au près du Loup d'Argent fut rude mais efficace. En quelques années seulement, Luxian compta parmi les meilleurs épéistes de l'unité. Et à vingt ans à peine, personne parmi les hommes du guerrier cendré à part Gin lui-même ne pouvait le vaincre en combat singulier. Et si le tempérament instable du jeune Guetteur avait fini par disparaître, il avait malheureusement fait place à une arrogance plutôt déplacée, qui allait bien évidemment lui apporter malheur...
L'hiver de ses vingt et un ans, Luxian et le reste de l'unité furent assignés sur une mission périlleuse. Des villages disposant de temples avaient été détruits par les villageois eux-même, visiblement sous l'influence d'un dieu. L'identité du dieu était inconnue, mais après enquête, les Guetteurs purent déterminer quel village serait la prochaine cible. Dépêchés sur place, l'équipe du Loup d'Argent constata que les villageois étaient déjà sous l'emprise d'un sort étrange. Le regard vide, ils déambulaient de manière désordonnée et saccageaient tout ce qui leur tombait sous la main. Seul un prêtre observant calmement la situation semblait en pleine possession de ses moyens. La véritable nature de ce prêtre laissait peu de place au doute, et constatant qu'il était à découvert, Luxian se lança sur lui seul sans attendre les instructions de Gin. Le Loup d'Argent et ses hommes tentèrent de le rattraper, mais les villageois changèrent soudain de comportement et se lancèrent tous d'assaut sur l'unité pendant que le jeune Guetteur faisait face au "prêtre". Des manches de l'ecclésiaste naquirent des lames, qui vinrent rencontrer celle du jeune homme dans une gerbe d'étincelles. Un échange de coups s'en suivit durant lequel le prêtre se présenta en tant que dieu du néant. Malgré toute sa verve, Luxian ne parvenait pas à surclasser le dieu, qui repoussait aisément chaque coup porté avec désinvolture. Le faux prêtre se permit même quelques remarques sur la faiblesse inattendue des Guetteurs, ce qui eut pour effet d'énerver le jeune homme, le poussant à commettre plusieurs erreurs. Cela amena son inévitable défaite, avec en prime une énorme blessure à gauche de son visage. A terre et à la merci du puissant dieu, Luxian resta figé d'effroi. Il se savait condamné, et alors que le néant leva sa lame pour l'achever, Gin intervint une fois encore au moment opportun.
Le Loup d'Argent était un défi plus corsé pour le dieu, qui dû se défendre avec bien plus d'attention cette fois. Toujours tétanisé, Luxian assista impuissant à ce duel dantesque, qui était très serré. Finalement, après une passe d'une incroyable habileté, Gin parvint à casser la garde du néant et planter sa lame runique dans sa poitrine. Poussant un cri de douleur presque surnaturel, le dieu finit par se dégager, avant de tituber et poser genou à terre. Crachant une gerbe sombre vaguement semblable à du sang, il jura de revenir un jour, puis disparut dans une faille ethérée. Dans le village, les habitants encore debout sombrèrent tous en même temps dans l'inconscience. Se réunissant au près de Luxian et Loup d'Argent devant le temple, les membres de l'unité étaient rassurés de les voir saufs. Mais sans doute s'étaient-ils réjouis trop vite, car en se retournant Gin s'écroula à son tour, une plaie béante à l'abdomen. Au moment même où il était parvenu à blesser le néant avec son épée runique, le Guetteur de haut rang s'était fait blesser à son tour, d'une bien douloureuse manière. A la vision de cette blessure, Luxian entra dans une panique folle. Il lâcha des mots incomplets dans des phrases incohérentes, déroulant sa trousse d'alchimie tout en tremblant frénétiquement. Il voulait préparer une concoction de soin mais ne parvenait même pas à déloger ses ustensiles de leur étui à cause de son affolement. Les autres aussi sortirent leur matériel, mais la main de Gin posée sur le bras du jeune Guetteur les stoppa tous dans leur élan. Malgré le sang s'échappant de sa bouche il affichait son éternel air serein, sachant pertinemment que c'était la fin pour lui. Néanmoins, avant de rendre son dernier souffle, il confia son épée ainsi que son pendentif en tête de loup à Luxian, lui souhaitant de trouver bientôt l'équilibre qu'il aurait tant souhaité lui apporter... Ainsi mourut Gin Loup d'Argent, de la même manière qu'il vécut, avec sérénité...

Dans leur rapport, les membres de l'unité ne blâmèrent pas Luxian, même s'ils le considéraient comme responsable. Gin ne l'aurait pas souhaité, et le respect qu'ils vouaient à leur chef leur interdisait de le décevoir, même après sa mort. Complètement dévasté, Luxian n'avait pas la force de retourner au QG. Se moquant bien de son sort, ses collègues le laissèrent sur place. S'ils s'étaient mis d'accord pour ne pas le blamer officiellement, il était par contre clair qu'ils ne voulaient plus jamais travailler avec lui. Le Guetteur s'envola donc dans une direction opposée avec Kyknos, vers ce qui allait être une longue descente aux enfers. Durant des mois il erra sans but, se battant pour de l'argent, et sombrant dans l'alcool. A chaque regard dans le miroir, la longue cicatrice sur son visage lui rappelait cette horrible nuit, le poussant à se hair de plus en plus. Malgré tout ça, Kyknos resta à ses côtés. Le moral déplorable du Guetteur pesait lourd sur la wyverne, qui ressentait le tout involontairement grâce à leur lien. Et alors que Luxian allait toucher le fond, un évènement vint définitivement tout chambouler...
Joignant la ville de son prochain combat payé par les airs, le Guetteur et sa wyverne passèrent près du lieu où ils se sont rencontrés pour la première fois. A l'approche du lac, Kyknos se mit à avoir très peur, transmettant sans le vouloir ses craintes à son partenaire. Se demandant ce qui se passait, Luxian entendit deux mots résonner dans sa tête, "grand prédateur". Et là, sans qu'il ne puisse rien y faire, une décharge d'émotions envahit son crâne, accompagné de souvenirs, ceux de sa wyverne. Presque en spectateur, il vécut la scène où Kyknos se fit blesser avant de s'écraser dans les bois. Il vit un espèce de serpent géant qui avait jaillit du lac pour gober la jeune wyverne qui avait esquivé in extremis. Mais avec son esquive l'animal s'était heurté aux écailles tranchantes du monstre aquatique, provoquant ainsi la fameuse blessure dont la cicatrice était encore visible aujourd'hui sur son flanc. C'était la première fois que Luxian vivait une telle expérience télépathique avec sa wyverne. Ce fut perturbant, mais ça lui donna une idée bien mal avisée, celle de vouloir s'attaquer au serpent...
Quittant son itinéraire pour retourner au dessus du lac, le Guetteur était décidé. Il était animé d'une motivation malsaine, voyant là comme une opportunité de venger sa wyverne, mais surtout de se venger lui-même, faisant un transfert inconscient de sa haine accumulée sur la créature du lac. Volant très près de la surface de l'eau, il espérait attirer l'attention du serpent. Mission réussie, le monstre ne tarda pas à longer à son tour la surface par le bas, laissant ses immenses écailles refleter le soleil à travers l'eau bleutée du lac. A la première attaque, Luxian put observer en direct cette fois la taille imposante de cette créature, presque deux fois plus large que Kyknos désormais adulte, ailes repliées. L'esquive fut facile, la wyverne était bien plus rapide et agile qu'autrefois, elle pouvait même facilement distancer le monstre. Une nouvelle prise d'élan à la verticale, et le Guetteur était repartit pour un tour à un mètre de la surface. Cette fois il avait dégainé l'épée runique de Gin, prêt à la planter dans la chair du serpent. Mais bien entendu, Luxian sous-estimait la solidité des écailles de ce monstre, et lame magique ou pas, son coup bien que correctement porté, n'égratigna même pas l'imposante créature. Agacé par son inefficacité, il tenta une autre approche. En comprenant où il voulait en venir Kyknos devint clairement inquiète, mais ses sentiments ne parvinrent pas à l'esprit obstiné de son partenaire. S'apercevant alors que la wyverne allait décrocher, Luxian s'éjecta de sa monture à l'aide d'une vague psychique, et se projeta ensuite directement dans la gueule du serpent à l'aide d'une seconde vague, se faisant gober tout entier par la gueule béante du monstre sous le cri affolé de la wyverne.
Cinq minutes passèrent sans que le serpent ne réapparaisse à la surface. Au dessus du lac Kyknos paniquait, tournant de manière désordonnée en poussant des cris aigus. Le contact mental avec Luxian était rompu, et la wyverne ne voulait pas croire au pire. Mais aussi fou était-il, le plan du Guetteur finit par fonctionner. Dans un râle de douleur, le monstre géant jaillit du lac en peine, dévoilant un Luxian couvert de sang, lui éclatant les entrailles de l'intérieur. La fureur malsaine dans le regard, le jeune homme cria victorieusement avant de perdre connaissance, flottant à la surface de l'eau. L'agrippant tel un oiseau de proie Kyknos l'emporta dans les airs, se dirigeant vers le seul endroit qu'elle connaissait susceptible de le soigner... Les blessures étaient graves. En plus d'avoir la peau brûlée par les sucs gastriques aux endroits où sa tenue n'avait pas résisté, plusieurs coupures provoquées par les crocs du monstre lors de la chute dans sa gueule balafraient une bonne partie de son dos. Les médecins de l'Ordre eurent pas mal de boulot pour soigner tout ça et cette fois, et il fallut un bon mois à Luxian pour reprendre conscience. Un mois durant lequel une voix l'accompagnait, un mois durant lequel il sentit une présence, chaleureuse, réconfortante, mais aussi terriblement inquiète. Cette voix lui reprochait son inconscience, et lui disait qu'elle ne lui pardonnerait jamais s'il venait à mourir d'une manière aussi stupide. Sans cesse elle lui répetait les mêmes choses, tout en l'accrochant à la vie, lui interdisant de partir. Au début il ne reconnaissait pas cette voix, mais au fur et à mesure il comprit. Cette voix était celle de Kyknos; pour la première fois il entendit clairement les pensées de sa wyverne, avec une voix qui lui était propre. Des pensées limpides, faites de phrases complètes et cohérentes. De ces évènements périlleux naquit donc un lien plus fort entre les deux partenaires, et bien plus encore.
Lorsqu'il ouvrit les yeux, Luxian effraya bien malgré lui le soigneur passant par là. Le pauvre homme était presque terrifié, fixant étrangement le Guetteur. Après avoir compris où il se trouvait, le jeune homme demanda au soigneur ce qui l'effrayait tant, mais ce fut Kyknos, la tête à travers la fenêtre de l'hospice qui lui répondit, par la pensée, avec cette même voix qui habita son long coma. "Tes yeux, ils ont changé". Se posant devant un miroir, Luxian découvrit non sans surprise la nouvelle allure de ses prunelles. Elles étaient passées de ambré à une teinte clairement dorée. Quant à ses pupilles, elles avaient abandonné leur rondeur pour une forme plus beaucoup plus fendue, à la manière de certains reptiles. Un changement plutôt effrayant, mais qui ne dérangea pas vraiment le jeune Guetteur. Ce qui le dérangea plus par contre, ce fut de constater l'étendue des blessures qu'il avait subit à cause de son inconscience. Cette vision fut comme un coup de poing en pleine figure, une révélation. "Loup d'Argent ne doit pas être très content" fit la voix de Kyknos, au risque de mettre Luxian en colère. Mais ce dernier ne réagit presque pas, lâchant un faible "je sais" pendant qu'une larme glissait le long de sa cicatrice. Agrippant sa chemise et s'emparant d'une béquille, il se rendit chez les dirigeants de l'Ordre. Il leur raconta tout ce qu'il avait fait, dans les moindres détails, à commencer par l'erreur qui conduisit à la mort de Gin. Estimant mériter châtiment, il demanda à être banni de l'Ordre et mis en isolement, aussi longtemps qu'ils jugeraient nécessaire. Mais les dirigeants ne voyaient pas les choses de cette manière. Luxian avait amené sa balance interne au plus bas, et accepter ses erreurs était la première étape vers son rétablissement à l'état d'équilibre. Selon eux, il devait maintenant oeuvrer avec cet objectif en tête, et débarrasser son esprit de tous ses démons. Plutôt que l'isolement, Luxian fut confié aux Pèlerins, pendant environ trois ans...

A vingt-cinq ans, Luxian était un homme nouveau. Ces trois années passées avec les Pèlerins lui apportèrent une grande sérénité, et il était enfin en accord avec lui-même. Portant désormais fièrement le pendentif de Loup d'Argent autour du cou, il ne haïssait plus son propre regard dans le miroir. Grâce à l'art de la méditation, il avait pu trouver ce fameux équilibre tant convoité, apprenant même au passage une nouvelle technique qui lui serait sans doute bien utile par la suite. Et la suite, c'était son retour actif dans la caste des Guetteurs. Hasard ou démarche volontaire de la part des dirigeants, il fut affecté à l'unité d'un ancien collègue. Celui-ci ne fut évidemment pas très ravi, et ne lui accorda au début aucune confiance. Pourtant au fil du temps, l'homme dû bien admettre que Luxian avait changé. Il n'avait plus rien de commun avec l'arrogant épéiste d'autrefois, et semblait honnêtement déterminé à accomplir son devoir avec respect. Cela se traduisit par une efficacité accrue, qui valut au Guetteur le privilège de diriger sa propre unité, quelques années plus tard.
Luxian avait maintenant trente-trois ans. Sa réputation était devenue telle qu'on le comparait désormais au légendaire Loup d'Argent, ce qui était clairement trop flatteur à ses yeux. Tout comme lui, Kyknos avait gagné en expérience également. La wyverne était moins émotive et physiquement plus affutée, faisant de la paire une des plus efficace de l'Ordre. L'hiver approchant, une sombre mission fut confiée au Guetteur et ses hommes. Des rapports signalaient des incidents dans plusieurs villages, apparemment ravagés par leurs propres habitants. Un compte-rendu ravivant des souvenirs douloureux, indiquant que le retour promis du néant était probablement enfin arrivé. Cette fois-ci il était hors de question de céder à la colère et la précipitation, il allait falloir agir avec intelligence. L'esprit de vengeance était à bannir de son esprit et à l'aide de la mdéitation, Luxian était prêt à aborder cette mission avec l'esprit clair. La localisation du prochain village clairement déterminée, l'équipe s'y rendit, prudemment. Epaulée par deux autres équipes toutes deux dirigées par des anciens hommes de Gin, ils étaient tous prêts à limiter le plus possible le nombre de victimes, et cerner le dieu du néant. L'opération était quasi militaire, et assez rapidement les Gardiens étaient parvenus à isoler le divin prêtre. Il n'avait pas changé d'apparence humaine, et était visiblement content de voir débarquer tous ces Guetteurs. Il reconnut Luxian et la cicatrice qu'il lui avait faite, mais cette fois-ci les mots blessants qu'il pouvait lâcher ne blesseraient plus l'orgueil du Guetteur au regard doré. Constatant que ses provocations ne fonctionnaient pas, il décida de passer aux choses sérieuses. D'un air mauvais, il leur avoua qu'il avait attendu ce moment avec impatience, et cette fois, il se débarrasserait de tout le monde...
Suite à ces mots une violente aura se dégagea du dieu, qui se transforma alors en une gigantesque créature ténébreuse semblable à un loup avec trois yeux, dont la "crinière" était dotée de tentacules ombragées et tranchantes. L'impression de terreur que dégageait le néant était impressionante, si bien que les plus inexpérimentés, pris de panique optèrent pour la fuite. Quant à ceux qui restèrent, malgré leur nombre, ils n'étaient clairement pas de taille pour contrer cette créature. Les Guetteurs les moins mobiles se firent littéralement décimer, les autres s'ils avaient de la chance ne s'en sortaient qu'avec de légères égratignures. En plus de ses redoutables attaques, le dieu déclencha des failles éthérées avec son troisième oeil, qui emportèrent tout sur leur passage, Guetteurs compris. En quelques minutes à peine, seuls subsistèrent les trois chefs d'équipes, qui eurent la présence d'esprit de monter sur leurs montures respectives. La logique aurait voulu qu'ils optent pour la retraite, mais la perte de leurs hommes était bien trop lourde pour eux. Hors de question de bafouer leur mémoire, ils devaient leur faire honneur et se battre, quitte à mourir. Et ils ne mourraient pas sans avoir renvoyé le néant à sa place, ils se le jurèrent. Ce fut à cet instant que le pouvoir de lien avec les wyverne de Luxian eut son utilité. Au fil des ans, il avait appris à développer son lien au delà de juste Kyknos, et pouvait maintenant communiquer avec les autres wyvernes, sans pour autant être émotionnellement liées à elles. Un développement bienvenu, qui permit de coordonner l'attaque des trois Guetteurs sur le monstre divin. Malheureusement, malgré cela et leur armement magique, les trois camarades ne parvinrent pas à blesser efficacement le dieu et pire encore, l'un d'entre eux finit par se faire avoir et termina happé dans une faille. La colère du second causa également sa perte, déchiqueté lui et sa wyverne d'un coup de griffes ténébreuses...
Ne restait plus que Luxian et Kyknos, empêtrés dans une situation désespérée qui ne pouvait que mal se terminer. Parvenant à s'éloigner suffisamment pour souffler quelques instants, les deux partenaires se consultèrent. Ils pouvaient à nouveau envisager la fuite ou tenter une dernière attaque désespérée, pour accomplir leur devoir et ne pas laisser la mort de leurs camarades être vaine. La décision était évidente, il était hors de question de laisser le néant l'emporter. D'une puissante impulsion, le duo fonça sur le monstre divin à toute allure, bien décidé à donner leur vie dans cette ultime offensive. Mais au dernier moment et sans prévenir, Luxian usa d'une vague psychique pour à la fois dévier Kyknos hors de la trajectoire, et se projeter lui-même droit sur le néant, pour être le seul à mourir. Passant de justesse à travers griffes et tentacules, il planta la lame runique de son mentor en plein dans le troisième oeil du monstre, noyant son cri dans celui du dieu. De l'oeil crevé une incroyable quantité d'Ether jaillit, pendant que le monstre se débattit dans un râle atroce, le Guetteur fermement accroché à son arme. Autour d'eux, une faille plus grande que les autres se forma, commençant à aspirer débris et corps en morceaux. Le dieu lui-même ne pouvait résister à l'effet de traction de la faille, et se retrouvait engloutit peu à peu. Luxian tentait de faire ce qu'il pouvait pour se dégager de là, mais l'attraction du vide était bien trop puissante, il était donc littéralement collé à la masse ténébreuse du néant sans rien pouvoir y faire. Kyknos voulut s'approcher mais le Guetteur le lui interdit, lui criant de se sauver, aussi bien oralement que psychiquement. Et là, impuissante, la wyverne vit son partenaire et le dieu du néant disparaître dans la faille, ne laissant plus rien derrière eux a part la désolation et la tristesse...

Quelque part sur Valor, à notre époque.
Le décor était paisible dans cette clairière. Seul le son enchanteur du ruissellement de l'eau venait perturber le silence de ce magnifique décor. Et alors qu'il ne règnait ici habituellement rien d'autre que le calme, un évènement vint perturber toute cette belle harmonie. Au dessus du cours d'eau, de l'Ether commença à s'agglomérer, d'abord lentement, puis de plus en plus vite. De cette manifestation magique se créa soudain une sorte de portail, duquel jaillit un homme, s'écroulant dans l'eau froide. La fraicheur de cette eau le réveilla instantanément, le mettant face à face avec son propre reflet. Des ses yeux dorés il découvrit ses cheveux blancs, qu'il ne semblait pas reconnaître. Complètement perdu, il agrippa ses cheveux et regarda à gauche, puis à droite, tentant d'identifier l'endroit où il se trouvait.

- C'est le pouvoir du néant qui a emporté le pigment de tes cheveux, Luxian. Si je n'avais pas enfin pu te repérer, il aurait sans doute finit par emporter bien plus...

Cette voix appartenait à une femme d'âge mur, débout au bord de l'eau. Elle n'avait pas l'air hostile et dégageait quelque chose de particulier.

- Et vous êtes qui exactement?
- Te donner un nom serait inutile, mais sache que je suis la déesse des wyvernes. C'est grâce à ton lien particulier avec Kyknos que j'ai pu te sortir du néant.
- Kyknos!? Où est-il? Comment va-t-il?
- Il est mort, il y a plusieurs siècles maintenant.
- Mort, alors j'ai échoué... Une minute, comment ça plusieurs siècles?
- A l'intérieur du néant, le temps n'a pas ou peu d'emprise... Le temps que je comprenne ce qu'il t'était arrivé, plus de quatre siècles se sont écoulés... Mais tu n'as pas échoué, que du contraire. Ton acte a renvoyé le dieu du néant d'où il venait, et depuis il ne s'est plus manifesté. Cela pourrait ne pas durer cependant. Je ne peux pas t'en dire plus, mais ce monde a bien changé. Et la situation dans laquelle il se trouve pourrait être propice au retour du néant, plus puissant que jamais.
- Intervenir comme vous l'avez fait pour me sauver, c'est susceptible de perturber la balance...
- Mais de rien, je t'en prie, j'accepte tes remerciements. Une dernière chose, Kyknos n'est pas mort ce jour là, tu lui as bien sauvé la vie. Et depuis lors, de génération en génération, sa descendance attend ton retour. Tu devrais te mettre en route, je ne peux pas continuer à t'accorder ma bénédiction si tu n'as pas de partenaire. Ton destin est encore long, Guetteur...
- Attendez!

Sur ces mots, la déesse se changea en une gigantesque wyverne, et s'envola au loin, laissant Luxian seul dans la clairière. Un nouveau Valor inconnu s'ouvrait à lui, et avec tout ça, de nombreux dangers l'attendaient...





Quel âge as-tu?: Disons que comme dirait Danny Glover, "je suis trop vieux pour ces conneries" xD
Quel est ton prénom?: Steve
Disponibilité sur le forum?: A peu près tous les jours
Que penses-tu du forum?: J'en pense que ça me rappelle certains souvenirs lointains Razz Bref, j'aime ce que je vois ^^
As-tu lu les règlements?: Vi, du moins il me semble Razz
Le code ?: Code validé par la rouquine

------------------------------

(*) Je me suis mis en indépendant car j'aimerais débuter sur le continent de Valor pour quelques rp, ensuite j'irais sur l'autre continent pour rejoindre les rebelles, si c'est possible bien entendu. (commencer directement rebelle ne collerait pas avec la fin de mon histoire)
(**) Les modalités et limitations de ce pouvoir ont été discutées avec Sarael







Dernière édition par Luxian le Mar 8 Mai - 12:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarael



Race : Demi-Ruhhain, demi-humaine
Age du personnage : 29
Maître/Ecuyer : N/A pour le moment
Armes : Lance (comme sur avatar) et longue dague recourbée
Armes magiques : N/A
Messages : 104
Date d'inscription : 26/02/2012
Localisation : Quelque part

Feuille de personnage
Niveau:
13/20  (13/20)

MessageSujet: Re: Luxian   Lun 7 Mai - 20:26

Bien bien!

Donc, je n'ai que quelques points à préciser.

N'oublie pas que pour tes potions, si tu combine les effets, leur efficacité est réduite proportionnelement au nombre d'effets combinés.

Ton lien avec ta nouvelle wyverne qui sera descendante de Kyknos n'aura pas un lien avec toi aussi fort que Kyknos même c'est certain. Au final, même si tu peux lui parler et ressentir ses émotions, ton lien reste moindre que ce qu'un Cavalier Wyverne aurait avec la sienne vu que tu n'as pas grandit et élevé la wyverne.

Pour la Déesse des wyverne, ce n'est pas une jeune fille, pas du tout. Je me suis basé sur Flemeth dans Dragon Age 2 (Elle
Donc pas une jeune femme, mais une vieille femme très bien conservée qui a la classe.

Autrement, je te donne ma validation avec un niveau 12! La deuxième personne qui te validera te donnera ton niveau final.

Bon jeu!


code couleur : #105E71
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luxian

avatar

Race : Humain
Armes : Deux Epées + un fouet + un couteau de chasse
Messages : 45
Date d'inscription : 24/04/2012

Feuille de personnage
Niveau:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: Luxian   Lun 7 Mai - 20:50

Pour les potions comme précisé mon perso n'aime pas combiner, car ça provoque des effets secondaires désagréables ^^ Donc si ça doit arriver c'est que la situation serait vraiment exceptionnelle (autrement dit, ça ne devrait pas arriver xD )

Pas de soucis pour le lien ^^ C'est bien ce que j'avais imaginé Razz

Sorry pour la déesse, mes souvenirs de son apparition dans ton histoire n'étaient pas très frais >_< Je peux éditer si tu le souhaites

Et enfin merci pour cette première validation! J'espère que l'histoire t'a plu Razz


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarael



Race : Demi-Ruhhain, demi-humaine
Age du personnage : 29
Maître/Ecuyer : N/A pour le moment
Armes : Lance (comme sur avatar) et longue dague recourbée
Armes magiques : N/A
Messages : 104
Date d'inscription : 26/02/2012
Localisation : Quelque part

Feuille de personnage
Niveau:
13/20  (13/20)

MessageSujet: Re: Luxian   Mar 8 Mai - 9:36

Oui, je préfères que tu édites pour simplement la mettre âgée mais bien conservée ou toute définition que tu préfères relativement à l'image que j'ai mis.

Pour les potions, même si Luxian n'aime pas ça mélanger, j'aimerais quand même que tu précises que les effets se divisent proportionnellement au nombre d'effet cummulés.

Mais si non oui, j'ai bien aimé l'histoire et tes descriptions, pas pour rien que je propose un niveau 12 Razz


code couleur : #105E71
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luxian

avatar

Race : Humain
Armes : Deux Epées + un fouet + un couteau de chasse
Messages : 45
Date d'inscription : 24/04/2012

Feuille de personnage
Niveau:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: Luxian   Mar 8 Mai - 12:17

Voilà, editions nécessaires faites ^^
En ai profité pour corriger pas mal de fautes de frappe qui m'avaient échappé, honte à moi >_<


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius



Race : Sylène|Demi Dieu
Messages : 204
Date d'inscription : 26/02/2012

Feuille de personnage
Niveau:
8/20  (8/20)

MessageSujet: Re: Luxian   Mar 8 Mai - 17:27

Mais la quantité et qualité était elle qu'on n'a rien vu du tout! Ou alors c'est parce que je suis passée après les modifications^^

Tout est très bien, pour moi, je te rappellerais juste de ne pas abuser de tes pouvoirs mais qui ma foie, restent bien limités.

Bon jeu, tu es VALIDE avec un niveau 12.



Ecriture: #7D422C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Luxian   

Revenir en haut Aller en bas
 
Luxian
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shattered Emblem :: Les fragments :: Les fragments de Liberté :: Présentations validées :: Autres-
Sauter vers: