--Forum fermé--
 

Partagez | 
 

 Rencontre au coeur des ruines [Cham & Luxian]

Aller en bas 
AuteurMessage
Luxian

avatar

Race : Humain
Armes : Deux Epées + un fouet + un couteau de chasse
Messages : 45
Date d'inscription : 24/04/2012

Feuille de personnage
Niveau:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Rencontre au coeur des ruines [Cham & Luxian]   Mar 29 Mai - 14:20



Après tout ce temps, il ne pensait pas qu'il referait ce parcours à pied un jour. Il ne l'avait fait qu'une seule fois et pourtant, il s'en rappelait encore parfaitement. Repenser aux premiers jours de marche lui décrochait un léger sourire, il ne pouvait s'empêcher de se remémorer avec nostalgie ses vaines tentatives pour échapper à Gin Loup d'Argent tout au long du chemin. Le terrain avait bien changé depuis, mais ça n'avait aucune espèce d'importance à ses yeux. Il était presque hypnotisé par ses souvenirs, se laissant porter à travers la végétation. De temps en temps il faisait des pauses, aux endroits exacts des arrêts effectués avec Gin. N'ayant pas eu le temps de faire des réserves à Concordia, il chassait au jour le jour, la plupart du temps de lapins, ou de petits rongeurs s'il était moins chanceux. Les baies ne manquaient pas non plus tout au long du voyage, il fallait juste savoir reconnaître les comestibles des autres. Une fois encore, toute cette végétation regorgeait de plantes qui pouvaient lui servir pour ses préparations, mais il ne fallait pas non plus qu'il se mette à cueillir tout ce qu'il trouvait, sa sacoche n'était pas si grande, puis il fallait maintenir assez de diversité dans les ingrédients, ce qui n'était pas vraiment le cas des variétés du coin...

Au final, il lui fallut environ six jours pour joindre sa destination. Plus de quatre siècles avaient passé depuis cet instant, et ce pauvre mur de pierre en avait vu des choses entre temps. De la mousse le recouvrait presque entièrement, et sa surface avait été fortement endommagée, sans doute par les attaques répétées de l'empire lorsqu'ils avaient décidé de forcer l'Ordre à disparaître. La simple évocation de ce fait lui faisait mal au coeur, et l'état de ce pauvre mur ne lui laissait présager rien de bon pour la suite. Tout comme Gin avant lui, il ôta son gant et posa sa main nue sur la pierre froide. Il marmonna quelques incantations et activa un sceau magique, qui s'illumina faiblement à travers la mousse et les entailles. Péniblement, le mur glissa sur la droite, s'arrêtant à mi-chemin comme épuisé, il ne pouvait bouger d'avantage. Déjà dépité, Luxian s'immisça à travers la fine faille rocheuse. De la même façon qu'il ouvrit l'accès, il activa un nouveau sceau qui illumina certaines pierres d'une lueur turquoise le long du tunnel menant au QG. Déjà à cet endroit il put apercevoir les restes de quelques cadavres. Des ossements presque entièrement redevenus poussière, mais que l'on pouvait clairement identifier comme étant humains. Il était par contre impossible de déterminer s'il s'agissait d'un ancien collègue ou d'un impérial, les restes étant bien trop anciens.
Au bout du tunnel, la vision qui s'offrit à Luxian lui arracha une grimace presque douloureuse. Le décor était complètement désolé, le QG des Gardiens de l'Ether n'était plus que ruines. De magnifiques ruines certes, mais rien d'autre que des ruines. Certaines bâtisses n'étaient plus que des ombres, aussi décharnées que les ossements du tunnel. Les quelques autres qui tenaient encore en place étaient recouverts d'une impressionnante couche de poussière et de sable, que les courants d'airs de la crevasse dans laquelle ce lieu avait été construit ramenaient encore régulièrement. Au fur et à mesure de son avancée, il revoyait clairement chaque mur, chaque allée à leur état d'origine. En oubliant le bon dans le temps, sa dernière visite remontait à pas plus d'un bon mois dans sa mémoire, ce qui rendait ce spectacle encore plus difficile à accepter. Il pouvait presque visualiser les enfants dans la cour des nouvelles recrues, ou les jeunes Guetteurs dans les zones d'entraînement quelques étages plus bas. L'infirmerie jouxtant les étables pour wyvernes et griffons qui se côtoyaient paisiblement. Repasser par tous ces endroits provoquait en lui une douleur imaginaire, agrippant son coeur d'une profonde tristesse...

Au plus il montait vers les quartiers des anciens, au plus il trouvait des restes ça et là, parfois même quelques armes, en bien trop mauvais état pour espérer les restaurer. Arrivé dans le palais principal, Luxian constata avec horreur que les lieux avaient été victimes d'un incendie. Les cendres s'étaient mêlés à la poussière, dévoilant un tableau bien sinistre. Les statues des trois fondateurs étaient fortement abimées, et à leurs pieds, les sièges des dirigeants ne se trouvaient pas dans un meilleur état. En s'approchant, Luxian put constater avec horreur que les places des dirigeants Pèlerin et demi-dieu étaient encore occupés. Les corps carbonisés des deux sages étaient presque momifiés, comme si l'Ether avait décidé de les conserver au delà des flammes. Seul le siège du dirigeant Guetteur était vacant. Pour Luxian, il n'était pas difficile d'imaginer le Guetteur en chef mener une résistance vaine contre les impériaux, en emportant quelques uns avec lui avant de succomber.
Sur le côté, un couloir menait aux archives de l'Ordre. Il ne faisait aucun doute que l'empire avait tout emmené ou détruit, mais Luxian voulait tout de même y jetter un oeil, espérant y trouver certaines informations que l'empire aurait négligé. A sa grande surprise, au fil de son avancée il entendit une voix, ou plutôt un fredonnement. Quelqu'un se trouvait déjà là, et était en train de fredonner un air nonchalamment. Dégainant lentement son épée, le Guetteur s'approcha à pas de loup, et découvrit le dos d'un homme aux habits raffinés. Sa peau avait un teint mat et ses cheveux légèrement crépus pouvaient poser question quant à ses origines. De manière presque insouciante, l'homme semblait plus s'intéresser à la structure de la pièce qu'à son contenu, majoritairement brûlé. Luxian ignorait ce que cet inconnu était venu faire en ces lieux, mais il était certain qu'il était en train d'attiser doucement sa colère...

- Je ne sais pas ce que vous faites exactement, mais vous êtes en train de souiller un lieu sacré... Vous allez donc vous tourner vers moi, me donner votre nom et la raison de votre venue... Ensuite, peut-être consentirais-je à vous épargner.

Le ton du Guetteur était froid et d'apparence calme. Mais derrière ce self-control son sang bouillonnait de plus en plus, n'attendant qu'un simple déclic pour déclencher les hostilités...




Dernière édition par Luxian le Lun 4 Juin - 20:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cham

avatar

Race : Demi-dieu
Age du personnage : 34
Armes : Ses connaissances
Armes magiques : Lui-même
Messages : 29
Date d'inscription : 28/04/2012

Feuille de personnage
Niveau:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: Rencontre au coeur des ruines [Cham & Luxian]   Ven 1 Juin - 9:53

La mélancolie, une certaine tristesse et l’effroyable poids de la mort étaient les premières choses apparues dans l’esprit du mage lorsqu’il arriva sur les lieux. Des ruines séculaires, des restes de mobilier ancien et surtout les nombreux cadavres qui jonchaient le sol à certains endroits. Depuis son arrivée, Cham avait observé la plupart des dépouilles s’étant présentées à lui dans l’espoir d’y voir quelque chose d’intéressant. Mais malheureusement pour lui, le temps était arrivé bien avant et n’avait laissé que des agrégats de poussières encore timidement maintenues sous la forme de squelettes. Ici et là, la végétation avait reconquit ce que l’Homme avait créé, recréant ainsi la condition fragile de toute existence. Ce décor abandonné avait pourtant été la scène d’une florissante communauté dont la renommée s’était évanouit dans les limbes de l’oubli. Néanmoins, celui qui avait prit le temps de s’intéresser au monde et à son histoire pouvait retracer et redécouvrir les indices permettant de retracer une certaine image de ces vestiges. Image qui demeurera néanmoins fragmentaire… Qui avait vécu là ? Dans quelles conditions ? Tant de questions et hypothèses pouvaient être lancées en espérance de possibles réponses. Il était normal pour le curieux de vouloir savoir comment les choses étaient à une époque reculée. Mais l’intérêt du noble était légèrement diffèrent, beaucoup plus tourné vers ses propres satisfactions plutôt que le maintien d’un quelconque patrimoine pour les générations futures. Après tout, n’étaient-ce pas les ancêtres de ces mêmes générations qui ont entrainé la déchéance de cet endroit… ?

Trouver ces ruines ne fut pas simple, même pour l’habitué des archives qu’est Cham. Ce qu'il tentait de retrouver c'était perdu dans les méandres de l'histoire d'autant qu'aucune personne vivante ne semblait détenir une quelconque information utile à l'entreprise de l'hybride. De longues recherches et de nombreuses comparaisons lui avait permit d’établir un large périmètre à fouiller, mais les entreprises aboutissaient sans cesse sur des résultats pauvres. Ces investigations l’avaient mené à travers les forêts du royaume d’Auryhne, avant qu’il n’arrive finalement devant un mur si endommagé que l’on avait peine à croire qu’il tienne encore. Il aurait pu passer devant sans se rendre compte qu’il s’agissait de l’entrée s’il n’y avait pas autant de bribes d’Ether au sein de la paroi. Et grâce, une fois encore, aux longues recherches, il était parvenu à entrer dans le lieu en utilisant l’incantation nécessaire. Certes, il n’avait pas rencontré de grandes difficultés à atteindre le quartier général, se contentant d’une sorte de lente promenade en fredonnant un petit air. L’attitude légère du mage contrastait avec les multiples réflexions dans son esprit. Et ses nombreux arrêts démontraient un réel intérêt plutôt qu’une simple curiosité. L’architecture, bien que très loin de son état initial, témoignait encore d’un certain savoir-faire et il lui parut amusant de remarquer certaines survivances dans le style de certains édifices parmi certain bâtiment de l’Orde de Valor. Nul doute que l’Empire y était pour beaucoup, d’autant qu’il était aisé de comprendre que l’endroit avait sans doute été la proie de vandalismes et pillages. Nul doute que certains objets entreposés à Concordia viennent de cet endroit. Son passage dans la salle des dirigeants renforça cette thèse : les marques de l’ancien pouvoir ayant été victimes de bien plus d’acharnement que la plupart des autres endroits de l’ensemble. Après tout, il était normal de s’approprier ce que possédait le vaincu et ternir l’image de ce dernier. La présence de deux corps entièrement calcinés justifia sa pensée. Il y avait véritablement eu un désir d’éradiquer de l’histoire ce qui s’y trouvait. Néanmoins, c’était sans compter cette formidable essence qu’est l’Ether qui avait conservé les deux corps à l’image d’une momification. Le mage s’était éternisé plus de dix minutes dans la salle, silencieux, avant de finalement emprunter un couloir sur le côté où il y espérait trouver quelque chose d’utile à ses recherches.

Arrivé au bout du couloir, le regard de Cham baissa d’intensité et une mine déçu apparue sur son visage :

- Evidement…

Face à lui, il ne restait plus rien. Du moins, tout avait été déjà prit et il ne restait que de rares feuillets illisibles et souvent presque entièrement détruits par les flammes où l’humidité. L’un des feuillets se mit à doucement léviter en sa direction, capturée par sa psychokinèse, avant d’atterrir dans la main du mage. C’était inutile, l’encre utilisée par les scribes s’était étendue et ne permettait aucunement de comprendre le sujet du texte. Il venait sans doute de trouver l’endroit où l’on entreposait les archives, mais ne pouvait rien n’en tirer de plus. L’idée d’avoir accompli tous ses efforts pour rien commença graduellement à germer dans son esprit, aussi laissa t’il tomber le feuillet dans un silence de plomb. Avant de se remettre à fredonner ce petit air tout en observant l’architecture de la pièce. Mais alors qu’il s’apprêtait à considérer son départ, une étrange sensation le parcouru avant qu’une voix le fasse taire. Quelqu’un d’autre avait pénétré les ruines…

-Sacré… (Cham fit un quart de tour, jeta un regard visiblement ennuyé par la venue de cet homme) Qu’en est-il du respect envers autrui ? Demander le nom d’un inconnu sans donner le sien au préalable.

Cham fronça légèrement les sourcils lorsqu’il remarqua les yeux et les cheveux du nouveau venu, commençant même à se demander s’il s’agissait bel et bien d’un humain qu’il avait devant lui. L’homme tenait son épée en main, lui faisant rapidement comprendre qu’il était sérieux et risquait de mettre ses menaces à exécution. Le savant se devait donc de ne pas le prendre à la légère, la voix froide de l’humain ayant pourtant suffit à prévenir le mage. Toutefois, ce dernier ne montrait aucun signe de crainte : au contraire. Tout comme Luxian, il était resté calme et l’observait attentivement tout en se tenant prêt à réagir au moindre faux pas. Mais après quelques secondes de mutisme, il fini par soupirer tout en semblant relâcher la tension dans ses muscles.

- Après tout, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis… Mais voyons si cela sera nécessaire.


Il eut comme une étrange sensation avant que de très fines particules d’Ether apparaissent un peu autours d’un Cham immobile. Mais avant qu’on ne puisse bien comprendre ce qu’il se passait, celles-ci se réunirent devant l’index du mage pointé droit en direction de Luxian, en dessinant des lignes rappelant les étoiles filantes, avant à toute vitesse vers lui en ayant formé une sphère à peine plus grosse. La quantité d’Ether était minime et ne risquait aucunement de tuer Luxian, ni même de fortement l’endommager. Mais ce tir de sommation avait un but : observer son adversaire et ainsi juger de son éventuel intérêt. Pendant ce temps, Cham appréhendait la réaction de l’homme à l’épée. S’il ne s’était pas trompé, ce dernier parviendrai facilement à se débarrasser de cette version faible de son Dies Irae…
La réponse de Cham avait était univoque.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luxian

avatar

Race : Humain
Armes : Deux Epées + un fouet + un couteau de chasse
Messages : 45
Date d'inscription : 24/04/2012

Feuille de personnage
Niveau:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: Rencontre au coeur des ruines [Cham & Luxian]   Lun 4 Juin - 20:22

Qu'elle était sombre, cette nouvelle époque...
D'abord la position de l'empire, la fuite des wyvernes hors du continent, et ensuite les ruines de l'Ordre. Tout ce que Luxian avait pu connaître par le passé n'était plus, et c'était désormais avec une colère grandissante qu'il n'avait plus ressentie depuis la mort de Gin Loup d'Argent qu'il devait assimiler tous ces éléments. Mais hors de question de se laisser submergé par cette dernière, il s'était juré de préserver la balance de son esprit intacte, un équilibre si durement acquis qu'il ne pouvait se permettre de le laisser s'effondrer aussi facilement. Et pourtant, c'était bien difficile de garder son sang froid au milieu de ces ruines qu'il avait connues si vivantes. Les corps et les débris à eux seuls lui faisaient ressentir une sorte de culpabilité mal placée. Il se sentait responsable d'avoir abandonné les siens, bien qu'il n'y pouvait strictement rien. Ces quatre longs siècles durant lesquels il fut coincé dans le néant étaient presque passés en un instant pour lui, il n'avait clairement pas ressenti le poids du temps qui s'écoulait. Et c'était justement à cause de cela que tous ces changements l'accablaient autant. C'était comme si l'on se couchait une nuit, et que l'on se réveillait le lendemain dans un tout autre monde, c'était choquant, voir même violent pour le mental...

Et c'était encore plus dur à avaler lorsqu'il tomba sur cet homme au coeur des ruines, chantonnant un air de manière insouciante comme si les choses autour de lui n'avaient aucune espèce d'importance. Pas étonnant en l'apercevant dans ses vêtements chics que Luxian ressentit une profonde antipathie pour cet individu, qu'il ne connaissait pourtant ni d'ève ni d'adam. Le poids d'un passé manquant conjugué à l'insulte involontaire de ce noble en ce lieux sacré, c'en était presque trop... Et pourtant, malgré les termes menaçants du Guetteur, l'inconnu ne semblait guère impressionné. Pire encore, il reprochait à Luxian son manque de "respect", bien que son ton annonçait en vérité une indifférence profonde. Arrogance, c'était le premier terme qui vint à l'esprit du Guetteur pour décrire l'intrus, mais "culot" vint vite s'ajouter à la description lorsque ce dernier lança une attaque magique d'une puissance mineure. Etait-ce là une insulte ou sous-estimait-il vraiment Luxian? Non, le testait-il tout au plus, pour voir si l'humain était à la hauteur de son assurance. Et bien soit, s'il voulait connaître le niveau du Guetteur, il allait être servi...
Vu la faible vitesse du projectile éthéré, il n'était clairement pas difficile pour un homme agile comme Luxian de l'éviter. Pourtant, il décida d'y faire face, tendant brièvement la main vers la boule lumineuse afin de la contrer avec une vague psychique. Comme on pouvait s'y attendre, la rencontre du projectile et du "mur" invisible provoqua une petite explosion, dont l'onde de choc souleva cendres et poussières dans un imposant nuage. Visiblement le Guetteur espérait un tel résultat, car il était désormais entièrement immergé dans la masse grisâtre et hors de vue du mage au teint mat.

- Vous vouliez mon nom, mais...

De par sa localisation, la salle des archives était loin d'être une salle abondante de luminosité. Du temps où elle était active, de nombreuses lanternes éclairaient les lieux, mais en son état actuel, les dites lanternes n'étaient plus. Il y avait donc de nombreuses zones d'ombres, si bien que le noble ne put remarquer le moment où Luxian passa du nuage de poussière à l'obscurité. Et lorsqu'il réalisa enfin la présence du Guetteur dans son dos, c'était déjà trop tard.

- ... Je ne vois pas en quoi il serait utile à un futur mort.

D'un mouvement fluide et précis, Luxian porta un coup d'épée au mage. Le fil de la lame chanta presque au contact de l'air, fendant la poussière rémanante dans une ligne parfaite. S'il ne voulait pas mourir la tête tranchée, l'intrus n'avait d'autre choix que de bondir hors de portée. Ce fut cet instant précis que le Guetteur attendit pour déclencher une nouvelle vague psychique, assez puissante pour envoyer voler l'adversaire sur plusieurs mètres, aussi bien en longueur qu'en hauteur. Tout comme pour le nuage de poussière, cette suite d'évènement avait été préparée par Luxian. Attendre que son opposant décolle ses deux pieds du sol pour déclencher la vague, tout en s'étant au préalable assuré qu'il ne puisse rien faire d'autre, ce n'était là rien d'autre que de l'expérience. Et maintenant que le noble mage était trop loin du sol pour se rétablir, ne restait plus qu'à déclencher le plus vite possible la véritable offensive. Tenant son épée à l'envers pour éviter que la lame ne gène, Luxian fit de rapides moulinets, au coeur desquels se créa un courant chaud et presque visible. Ensuite très rapidement, entre sa main libre et l'autre armée, de l'Ether incandescent apparut. De cet Ether naquirent trois boules de feu, que le Guetteur s'empressa alors de lancer sur le mage avant qu'il ne touche le sol...
Bien sûr, il y avait un risque que le noble inconnu échappe à son funeste destin. Dans cette éventuelle situation tout comme ce fut le cas plus tôt, cette offensive n'aurait au final été qu'un test, permettant à chacun de connaître un peu mieux l'autre...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cham

avatar

Race : Demi-dieu
Age du personnage : 34
Armes : Ses connaissances
Armes magiques : Lui-même
Messages : 29
Date d'inscription : 28/04/2012

Feuille de personnage
Niveau:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: Rencontre au coeur des ruines [Cham & Luxian]   Mer 6 Juin - 20:28

Luxian a donné son accord pour les actions effectuées dans ce rp

Il y a longtemps que Cham ne s’était pas battu, surtout depuis qu’il avait accepté d’être enseignant en art magique au sein de l’Ordre de Valor. Les seules occasions s’étant présentées à lui n’étant que de « sympathiques » duels dans le cadre des cours, il avait très souvent échappé aux charniers des batailles pour diverses raisons. Le mage n’était pas non plus du genre à provoquer les affrontements, sachant qu’il fallait parfois savoir faire profil bas pour ne pas risquer des blessures inutiles voire une mort tout aussi vaine. Mais voilà, la rencontre avec cet étrange humain avait changé la donne et c’était bel et bien par sa propre initiative qu’il avait engagé le combat. Que cherchait-il à se battre face à un guerrier, lui qui était mage et faible physiquement ? Il ne pouvait pas s’agir d’une simple envie de se défouler, tout comme il ne possédait pas cette soif de violence qui caractérisait certains combattants. Sa raison lui disait bien qu’il risquait à affronter un pareil adversaire dans un lieu aussi fermé que les ruines qui l’entouraient, mais c’était bel et bien un regard intéressé qu’il adressait à l’ancien Guetteur. Icelui était loin d’être le stéréotype habituel du guerrier gonflé de muscles et d’orgueil. Il différait de la brute sans cervelle qui s’élançait tête en avant vers le danger tout en déblayant toud obstacles se dressant sur son chemin. Observations hâtives ou judicieux examen : seule la suite de l’affrontement le dira.

Surpris, agréablement surpris était Cham lorsqu’il vit Luxian tendre la main et faire exploser son attaque sans même la toucher. Bien que faible, l’explosion avait néanmoins engendré un souffle assez important que pour repousser les poussières et faire frémir la fourrure du col du noble. Ce dernier, fixant le guerrier avec une certaine délectation retenue, ne pu cacher un sourire de satisfaction empreint d’un certain vice. Il l’avait observé, mesuré ses moindres gestes et avait bel et bien ressenti une impulsion imprégnée d’Ether sans avoir eu le temps de correctement l’analyser. L’homme en face de lui n’était pas qu’un simple provocateur, il s’annonçait bel et bien redoutable car déjà il avait disparu de la vue du mage. La main devant ses yeux pour le protéger des poussières, le demi-dieu ne remarqua qu’après la présence de Luxian dans son dos.
- ... Je ne vois pas en quoi il serait utile à un futur mort...

A cette remarque, Cham eut l’envie de lui répondre mais un réflexe de dernier recours le fit éviter le dangereux coup de lame suivant. Ayant eu la bonne idée d’effectuer un bond pour laisser de la distance entre lui et son adversaire, il ne pu néanmoins s’attendre à recevoir une brutale poussée psychique qui le fit décoller de plus belle et l’envoya plus loin. Alors qu’il volait encore dans les airs, il ressenti à nouveau l’Ether provenant de Luxian avant de voir trois boules de feu foncer tout droit dans sa direction, sans aucun temps mort ne lui ait permit de reprendre pied à terre. Tout aussi rapidement, il fit apparaître un bouclier magique qui n’eut pas le temps de complètement se former et ne protégea qu’à moitié le demi-dieu qui fut éjecté par le souffle vers la salle des dirigeants où il put finalement se ressaisir, glissant sur quelques mètres avant de finir un genou à terre. La rencontre entre le bouclier et les boules de feu avait créé une nouvelle explosion, plus forte que la précédente mais dont la dangerosité avait été plus ou moins contenue. Cela n’avait pas empêché l’attaque de Luxian d’intensifier l’intérêt que la savant lui portait, ce dernier se relevant avec le même sourire d’avant l’offensive mais bien plus bref. Un rapide coup d’œil à ces vêtements lui fit remarquer que sa manche avait été léchée par les flammes sur plusieurs centimètres, changeant le vert foncé en un vert noirci. Il soupira, comme si les dégâts faits à ses vêtements importaient plus que sa propre survie qui s’était jouée à un fil près :

- Les fibres de ce tissu sont aussi précieux que chers…. (Une nouvelle sphère d’Ether se forma au creux de sa main gauche alors qu’il se relevait) Je crains devoir à présent vous forcer à rembourser…

Sans attendre que la nouvelle masse de fumée se dissipe, le demi-dieu projeta la sphère droit vers là place où Luxian était. Mais lorsque celle-ci traversa le nuage en dégageant la fumée sur son sillon, la silhouette du Guetteur surgit d’un autre coin du nuage avant qu’il n’entame une charge effrénée vers le mage. Concentré, le noble fit mine d’attendre la venue de Luxian dont la lame était déjà prête à fendre la chair de demi-dieu. Mais c’était sans compter la ruse de celui-ci qui fit revenir la sphère de la masse de fumée pour qu’elle suive le parcours de l’humain en vue de le surprendre par derrière. Malheureusement, l’humain semblait avoir une grande expérience du combat et parvint, au dernier moment, à éviter la sphère en effectuant une remarquable vrille dont Cham suivit le regard, presque admiratif d’une telle perspicacité. La sphère passa donc sous le guerrier, s’arrêtant juste à une dizaine de centimètres du buste du mage. Mais l’offensive était loin d’être finie et Luxian put voir la boule de lumière face à Cham se scinder en deux boules plus petites mais visiblement de même puissance que la première qu’il lui avait lancé dans la salle des archives. Était-il toujours entrain de tester le vétéran ? Ca aurait pu être le cas s’il n’avait pas lancé les deux boules en direction du combattant, le forçant ainsi à une série d’esquives qui semblait amuser le mage. Usant de sa psychokinésie, le mage tentait de ne laisser aucun répit à son adversaire, faisant en sorte que les sphères attaquent toujours à partir d’axes contraires tout en évitant de s’annuler en se rencontrant. Il voulait vérifier si l’homme parviendra à refaire cette vague psychique dans de telles conditions, pressentant que ce dernier avait bien plus d’atouts. Lui-même n’avait pas montré sa maîtrise du premier coup, et semblait décider à ne laisser montrer qu’un aperçu de ses pouvoirs aussi longtemps que le combat le permettrait. Sans bouger, il observait la scène tel un spectateur savourant un spectacle malsain mais d’une certaine beauté. Mais derrière cette attitude relâchée se cachait de minutieuse observations, il tentait de reconnaître et maîtriser le rythme de son adversaire mais il du avouer que ce dernier était bien plus agile que la plupart des précédents adversaires rencontrés.

- Laissez-moi chanter votre requiem…

La voix calme et posée du mage sembla résonner un court instant, avant qu’un éphémère silence ne suive. Sans prévenir, Luxian était parvenu à s’échapper de l’attention du mage pour se rapprocher dangereusement de ce dernier par la gauche. Mais cette fois-ci, Cham s’était préparé à une éventuelle attaque de côté et s’était empressé de réunir de l’Ether entre lui et son adversaire à l’aide de sa psychokinèse, laissant les deux autres sphères s’évanouir en multitudes d’étranges lucioles frénétiques. La nouvelle sphère, d’intensité plus grande, fut poussée par son esprit vers Luxian, amenant ce dernier à choisir entre poursuivre son attaque et risquer une collision ou l’abandonner et opter pour un moyen de s’en prémunir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luxian

avatar

Race : Humain
Armes : Deux Epées + un fouet + un couteau de chasse
Messages : 45
Date d'inscription : 24/04/2012

Feuille de personnage
Niveau:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: Rencontre au coeur des ruines [Cham & Luxian]   Dim 17 Juin - 12:01

Le déroulement des évènements a été fait en accord avec Cham

Luxian n'aimait pas trop les mages...
Ceux qu'il avait pu rencontrer par le passé avaient rarement eu de bonnes intentions, et pour lui leurs techniques de combat s'apparentaient souvent à de la fourberie. Bien-sûr il connaissait lui-même quelques sorts, mais c'était toujours au corps à corps qu'il finissait ses adversaires, "par l'épée". Les mages eux usaient de la magie pour garder leurs ennemis à distance, et les éliminer en évitant de subir le moindre dégât ou d'user leur physique. Et quand bien même on parvenait à les approcher, la plupart réussissaient à se remettre hors de portée à l'aide de téléportation ou de télékinésie. Mais si l'on devait comparer, Considérait-il également les archers comme des fourbes, puisqu'ils étaient spécialisés dans les éliminations à distance? Pas vraiment, car tout comme les épéistes ou les lanciers, les archers étaient de véritables guerriers. Leurs capacités provenaient d'un entraînement physique et mental rigoureux, et leurs talents ne ressemblaient en rien à de la fourberie. Il y avait aussi une chose primordiale qui différenciait les archers des mages, le caractère. Les archers avaient pour la plupart un mental de soldat, alors que les mages ne pouvaient certainement pas être qualifiés comme tel. Les archers, comme la plupart des guerriers auraient rarement peur d'être en première ligne pour protéger les autres et ce qui leur était cher, tandis que les mages étaient beaucoup plus individualistes, et feraient souvent passer leurs propres intérêts avant tout le reste. De plus, les mages avaient souvent cette espèce de sentiment de supériorité dans le regard, comme s'ils aimaient prendre tout le monde de haut. Le genre d'attitude que Luxian ne supportait pas...
Evidemment il était facile de généraliser et de considérer tous les mages de la même façon, et dans le cas présent l'intrus à qui le Guetteur faisait face ne faisait vraiment rien pour échapper au cliché que se faisait l'humain...

Pour l'instant, Luxian semblait avoir pris l'avantage. Sa dernière offensive avait porté ses fruits, et ce fut presque impuissant que le mage se retrouva chassé des trois boules de feu alors qu'il n'avait pas encore touché le sol. Mais les réflexes de ce dernier étaient plutôt très bon, et ce fut en un rien de temps qu'il dressa un espèce de bouclier éthérée devant lui, encaissant la plupart des dégâts engendrés par les brulants projectiles. Mais le contact entre les boules et la défense magique ne fut pas sans heurt, car leur impact provoqua une nouvelle explosion, qui éjecta purement et simplement l'inconnu d'une dizaine de mètres dans la salle précédente, celle des fondateurs de l'Ordre. Comme auparavant, l'explosion ne manqua pas de soulever cendres et poussières, dans un nuage encore plus épais que le précédent, obstruant directement la vision entre les deux protagonistes. Visiblement plus inquiet par l'état de sa tenue que de sa propre santé, le mage se lança dans une mini tirade envers Luxian, qui retint d'afficher son mépris bien qu'il fut caché par la masse de poussière et de cendres. Mais cette fois, ce furent ses réflexes qui se retrouvèrent mis à l'épreuve lorsqu'il aperçut la lumière vive d'une sphère éthérée se diriger vers lui à travers le nuage. N'ayant qu'un quart de seconde pour réagir il décida de s'engager dans la masse poussiéreuse juste à côté de la trajectoire de la sphère, au risque de se prendre une nouvelle attaque de l'autre côté. Heureusement pour lui il n'en fut rien, et il put se lancer à l'assaut de l'intrus à présent visible.
Cependant, quelque chose ne tournait pas rond. La sphère avait été plutôt rapide, et il était clair que si elle avait poursuivi sa course, elle aurait déjà percuté le mur de la salle des archives. Or, aucune détonation ne se fit entendre dans le dos du Luxian, ce qui le poussa à jeter un oeil derrière lui grâce au reflet dans sa lame. Et ce qu'il y vit augmenta soudainement l'adrénaline dans tout son corps, le poussant à agir une nouvelle fois par pur réflexe. Dans son dos, la sphère avait fait machine arrière et le rattrapait à toute vitesse, le forçant à user d'une vrille risquée pour l'esquiver. Presque au ralenti, il sentit la sphère l'effleurer par le bas, abîmant superficiellement sa veste au niveau des côtes avant de poursuivre sa course. Se réceptionnant avec sa main libre pour éviter de se manger les dalles carbonisées du palais, il vit enfin la sphère s'arrêter net devant le mage, qui semblait clairement satisfait de la tournure des évènements...

Et apparemment le demi-dieu n'en avait pas fini de "jouer", car la sphère se scinda en deux, avant de se lancer à nouveau à l'assaut du Guetteur. Esquivant de son mieux à plusieurs reprises, les mouvements de Luxian étaient semblables à une danse improvisée. Mais cette danse risquait d'épuiser rapidement l'humain s'il ne trouvait pas très vite un moyen de se mettre hors de portée. Et ce moyen vint heureusement sans trop attendre, lorsque le mage ouvrit la bouche pour lâcher une futilité. Durant ce court instant, la concentration de l'intrus fut légèrement amoindrie, ce qui ralentit les deux sphères et permit à Luxian de se faufiler sur sa droite, bien trop vite pour que son adversaire ait eu le temps de comprendre. Mais ce dernier n'en était pas resté moins alerte pour autant, et avec une certaine anticipation il récupéra l'Ether concentré dans les sphères pour en produire une nouvelle, bien plus puissante, qui risquait clairement de faire mal.
Ce fut à ce moment précis que Luxian dévoila comment il était parvenu à se déplacer si rapidement. a l'aide de sa main libre qu'il positionna dans un certain angle derrière lui, il se projeta sur le côté à l'aide d'une vague psychique sur quelques petits mètres à une vitesse folle. Ca n'avait l'air de rien, mais ce mouvement lui avait demandé des années d'entraînement pour le maîtriser à la perfection. Car il ne suffisait pas de simplement lâcher une vague et se laisser porter, il fallait doser la puissance de la vague, décoller très subtilement les pieds du sol de quelques centimètres et maintenir son corps en position pour ne pas perdre l'équilibre à la fin du mouvement. Une manoeuvre fastidieuse qu'il avait lui-même élaboré, et qu'il fut le seul dans tout l'Ordre à maîtriser. De plus elle avait un avantage certain, car la vague psychique était une technique très peu gourmande en Ether, ce qui permettait de l'utiliser plusieurs fois de suite...
Et d’ailleurs le Guetteur ne se priva pas, car à peine avait-il déclenché son mouvement qu'il en avait préparé un autre dans un angle différent, lui permettant au final de se retrouver dans le dos de son adversaire. N'étant tout de même pas un débutant, le mage parvint à suivre Luxian du regard et se retourna vers lui. Mais l'humain avait déjà débuté un pivot suite à son double "dash" et porta un rapide coup d'épée horizontal, qui entailla le demi-dieu au niveau de la poitrine. Une fois encore, ce furent les réflexes de ce dernier qui le sauvèrent, car sans sa vitesse de réaction, c'était sans doute sa gorge qui aurait subi le tranchant glacé de la lame du Guetteur...

Pendant ce temps, la sphère avait continué sa route et avait heurté un des murs de la salle. L'explosion provoqua un gros trou qui donnait directement sur la crevasse extérieure, ce qui engendra un léger appel d'air. En quelques instants à peine une bonne partie de la poussière et des cendres rémanentes s'engouffrèrent dans la brèche, rendant les lieux encore plus dévastés. Comme figés par la scène, les deux protagonistes s'échangèrent un regard. Celui de Luxian ne s'était pas assagi.


- Finalement, je n'ai même pas envie de savoir ce que vous êtes venu faire ici.

Faisant jaillir des flammes de sa main à hauteur du visage du mage pour l'aveugler temporairement, Luxian lui infligea ensuite un violent coup de poing à l'estomac. Il accompagna son coup d'une nouvelle vague psychique pour envoyer l'inconnu plusieurs mètres en arrière, en direction du trou béant laissé par la sphère. Visiblement la vague ne fut pas assez puissante car le demi-dieu se rattrapa in extremis. Malheureusement il perdit le Guetteur des yeux, réalisant trop tard qu'il se trouvait plusieurs mètres au dessus de lui. Sans doute arrivé là-haut grâce à une nouvelle vague, Luxian retomba épée la première vers son adversaire. Le ratant volontairement de quelques centimètres, il atterrit lourdement devant lui, lame à moitié enfoncée dans une dalle meurtrie. Il posa ensuite sa main à plat à côté de son épée et dit:

- Que les dégâts que vous avez engendré vous mènent à votre perte.

Enfin, de la main à plat il provoqua une ultime vague psychique, agravant les fissures par terre et autour du trou laissé par la sphère. Sous les pieds du mage le sol se déroba, l'emmenant inexorablement vers le fond de la crevasse extérieure...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cham

avatar

Race : Demi-dieu
Age du personnage : 34
Armes : Ses connaissances
Armes magiques : Lui-même
Messages : 29
Date d'inscription : 28/04/2012

Feuille de personnage
Niveau:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: Rencontre au coeur des ruines [Cham & Luxian]   Sam 30 Juin - 8:35

Hj : Désolé pour le retard, mais juste après la Turquie je suis allé à la côte.


« Les guerriers… ou ce groupe hétéroclite autant composé de nobles cavaliers que de viles brigands. Il était facile de se faire appeler « guerrier » et peu peuvent réellement se vanter d’une telle épithète. L’histoire et la mémoire ont toujours favorisé les hommes d’armes, comme s’il fallait qu’un homme soit capable de balayer l’air de sa lame pour se voir honoré d’une meilleure gloire et un bel héritage. Nul mage n’est vanté dans les chansons de gestes, nul stratège n’est valorisé dans les poèmes épiques. D’ailleurs, on attribue bien vite tous les efforts tactiques et autres stratégies à la première arme d’une armée ou au soldat le plus émérite même si ces derniers ne sont souvent qu’un moyen de déblayer du terrain. Beau nombre d’hommes d’épées ont prétexté leur « supériorité » en ce qui concerne les affaires de guerres…terrain que je leur laisse volontiers. Après tout, n’est-ce pas le seul domaine où ces pauvres esprits peuvent s’identifier ? Sans guerre ni conflits, peuvent-ils réellement trouver sens à leur « vie » ? Mais voilà, ce genre de situation ne peut apparaître en ce monde, tant l’homme est avide de sang et tant les guerriers sont incapables de contenir leur art. Il serait inapproprié de vouloir prouver une quelconque supériorité entre les thaumaturges et les maîtres d’armes. D’autan qu’il n’est pas impossible de voir une assimilation de l’un envers l’autre. Tout n’est que choix et perspective. Les uns s’enferment dans un ensemble de valeurs chevaleresques et soi-disant d’honneur. Les autres se tournent vers la compréhension et l’évolution de chose bien plus censées et profondes. Mais je crains qu’il s’agisse là d’un éternel duel… »

En arrivant au sein des ruines, Cham était loin de se douter qu’il allait devoir mener un combat aussi particulier avec un adversaire tout aussi singulier. Tout d’abord, le guerrier était capable de lancer des sorts, ce qui suffisait déjà à le ranger dans une catégorie différente par rapport à la majorité des autres guerriers. Certes, ledit sort en question restait rudimentaire, de faible complexité et à la porté de tout apprenti souhaitant se perfectionner dans les arts magiques, mais le mage avait aisément reconnu une maîtrise allant bien au delà du simple lancer. Les quelques enseignements qu’ils avaient donné à ses élèves sur Concordia l’ayant permis de se faire une bonne idée des aptitudes du futur de la région. Ensuite, Luxian faisait preuve d’une très grande ingéniosité, parvenant à déjouer les leurres et techniques du mage tout en renversant la situation en un clin d’œil. Il y avait là la maîtrise d’un combattant aguerri, un homme qui avait sans doute vécu de nombreuses batailles au point d’être capable d’élaborer des parades et contre-attaque sans perdre son sang-froid ou encore moins la fureur de ses attaques. Capable de combiner les arts magiques avec les techniques martiales, il ne devait pas y avoir beaucoup d’autres personnes de son genre actuellement sur Valor…du moins, Cham n’en avait pas encore rencontré : peut-être à cause de son habitude à éviter les champs de bataille, voire l’espèce de faux calme qui conduisait les formations militaires à devenir plus laxistes. Face à un tel adversaire, il aurait sans doute voulu exprimer sa reconnaissance et louer ses mérites. Après tout, n’était-il pas entrain de « jouer » avec ce dernier pour mieux apprécier l’étendue de ses pouvoirs ? Pouvoirs qui, jusque maintenant, ne cessaient de gonfler son intérêt pour cet homme. Mais voilà, il s’agissait d’un combat : une joute qui ne pouvait prendre fin qu’avec l’anéantissement de l’un des deux. Il n’y avait donc aucune place pour la politesse, ni les compliments. Il fallait un état d’esprit fin et aiguisé : chose qui – il faut l’avouer – est bien plus maitrisée chez les guerriers. Car même si l’attitude du noble laissait penser à la plaisanterie, ses sens étaient en alerte. Néanmoins, ses réflexes seuls ne pouvaient lui assurer une parfaite survie. Il savait qu’il pouvait vite y passer si Luxian s’approchait d’avantage. Et malgré ses esquives et son agilité, la chose arriva…

Reculant de deux pas, Cham bascula légèrement son corps en avant pour reprendre son équilibre ainsi que son souffle. Lentement, une fine puis vive douleur s’empara de sa poitrine : il venait de recevoir une vilaine entaille de l’épée de Luxian. Le noble n’eut pas le temps de constater sa blessure, son regard ayant été attiré par l’explosion, suivie du déplacement de poussière qui le forcèrent à placer son avant bras devant le visage. Lorsque le courant se stabilisa, il remarqua le regard toujours aussi sérieux de son adversaire qui n’appréciait visiblement pas la tournure des événements. Le mage se retint de tous commentaires, comme si cette dernière destruction avait chassé toute envie de jeu de son esprit. Il était venu étudier le lieu, en retirer le maximum d’observations : mais ce duel mettait l’endroit en danger. Il n’avait pas de mal à voir la fureur du Guetteur…la suite s’annonçaient prometteuse…

- Finalement, je n'ai même pas envie de savoir ce que vous êtes venu faire ici.


Le mage n’eut pas le temps de réagir qu’il se retrouva aussitôt aveuglé par les flammes, avant de recevoir un nouveau coup qui eut l’effet d’à nouveau lui couper le souffle. Plaçant sa main à l’estomac, le demi-dieu fut la cible d’une nouvelle vague psychique qui l’éjecta sur quelques mètres en arrière, avant qu’il ne parvienne à se rétablir pour éviter de tomber dans le trou. Cette fois-ci, il avait eu le temps de se préparer à la vague et imaginer une riposte, au prix de perdre la trace de son adversaire qu’il repéra quelques mètres au dessus de lui, mais en retard. Le Guetteur, tel un aigle, s’abattit sur Cham mais ce fut le sol qui fut transpercé. Chanceux, le mage esquissa alors un fin sourire. Brièvement, de l’Ether se mit à se former mais le mage fut prit de court et ne comprit alors que trop tard dans quel piège il était tombé…
Cham n’eut pas le temps de comprendre la dernière tirade du guerrier, n’ayant gardé en mémoire que le son de la lame vibrant sous l’effet de la vague psychique. Dans un terrible fracas, le plancher sous ses pieds se fissura avant de s’écrouler en l’emportant profondément dans l’ombre du précipice. Dans sa chute, le noble lança un dernier regard à Luxian, comme voulant s’accrocher à ce dernier. Mais c’est incapable qu’il se laissa chuter et disparu dans l’ombre en laissant les pierres l’accompagner…

« Ce que je suis venu faire ici… ?»

Il est vrai, le mage était un amoureux de la connaissance. Aussi, sa vie n’était dirigée que part cette infinie soif qui, à chaque découverte, doublait de plus belle. Il n’y avait aucun autre plaisir possible que par cette voie, du moins c’est ce qui semble apparaitre en surface. Mais au plus profond, derrières ces aspirations se cachent une quête de sens et de vérité. Sa vérité, son existence : cette vie à laquelle il lui fallait donner un sens.
Quel était le lien entre sa vérité et cet endroit en ruines ? Qu’est-ce qui reliaient ces deux histoires en la personne de Cham ? Rien, du moins, pour le moment il n’avait rien pu trouver de concret. Il avait entendu des rumeurs, avait suivit des pistes ; le tout pour ne trouver que poussières et ruines. Devait-il y voir une impasse ? Le signe qu’il y avait des choses que l’on ne pouvait connaître ? En tombant dans ce gouffre, l’esprit du mage s’était aussi plongé dans une courte mais intense réflexion. A l’image de la clarté qui s’était éloignée durant sa chute, la vérité lui échappait encore une fois et c’est dans les ténèbres de l’ignorance qu’il tombait à nouveau.

« …si tu savais, humain, peut-être comprendrais-tu l’importance de ma recherche.. »

Des bruits se firent dans l’obscurité la plus totale, avant que les pierres emportées avec Cham dans la chute rencontrèrent ce qui semblait être le fond de la crevasse. Le mage n’avait pas connu la même fin, son corps s’étant arrêté à moins de cinq mètres des rochers du fonds. Une fois encore, la télékinésie l’avait sauvé. Là, il se redressa et tenta de jeter un regard vers le haut sans pouvoir distinguer quoi que cela soit. Il concentra alors son Ether en une très fine sphère semblable à une bille de lumières, éclairant les deux mètres l’entourant. La lumière révéla alors le décor, on aurait cru qu’il était tombé dans les tréfonds de la terre : froid et sombre...

- Quelle idiot je suis…

Les yeux ambrés du demi-dieu parcouraient le peu d’espace qu’il lui était visible, traînant son regard sur les parois irrégulières d’où se dégageait de fine fumerolles blanchâtres. Il y faisait plus froid, encore plus silencieux que dans les ruines même…et peut-être un peu plus lugubre. L’air était piquant et rare, Cham sentait que sa présence vidait les dernières survivances d’oxygène. Un regard à nouveau vers le haut lui confirma sa longue chute : il ne pouvait distinguer le sommet de ce fossé dans lequel il état naïvement tombé. Il soupira de son excès de zèle, regrettant de ne pas avoir prit le temps de reconsidérer les paroles du guerrier…

Ce guerrier avait été un redoutable adversaire, mais il n’était pas difficile de comprendre qu’il était bien plus fort qu’il ne l’avait montré. Ses yeux témoignaient de choses dont un simple combattant lambda ne pouvait avoir vécues. Et cette sorte de poussée qu’il manipulait demeurait l’un des mystères que l’esprit du mage tentait d’élucider. Cette courte entrevue avait à la fois enseigné beaucoup à Cham, tout en le rendant confus sur d’autres choses. Lui qui pensait s’être suffisamment plongé dans la magie pour ne plus en être que rarement surpris s’avouait vaincu, mais pour une seule joute. Depuis son enfance à la découverte de son origine, il n’avait cessé de chercher coute-que-coute ce qu’il voulait. Ne donnant pas de place pour une fuite ou une défaite. Et s’il pouvait s’avouer vaincu, il ne pouvait supporter demeurer dans la chute. Et alors qu’il fit cesser la lumière éthérée, il disparu dans l’ombre sans qu’on ne puisse savoir quand…

« Dans la vie d’un homme, il faut savoir se redresser après une chute… Telles étaient les paroles de ce père humain qui ne cessait de collectionner les hontes et la déchéance. Un ivrogne tombé dans l’ennui. L’erreur signifie le manque de raisonnement, se redresser par la suite n’est qu’un acte en retard. Je n’ai pas perdu la partie, je l’ai reportée. Non pas par manque de force, mais d’informations. Voyez-y une certaine lâcheté, mais n’est-ce pas là l’obstination même de celui qui réussi ? Mais il est vrai que je demeure incomplet, je ne suis qu’à mi-chemin de mon but. Il y a des choses je ne comprends pas encore. Et si cet homme n’était d’autre qu’un pallier… ? Il me faut à nouveau comprendre… ! »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luxian

avatar

Race : Humain
Armes : Deux Epées + un fouet + un couteau de chasse
Messages : 45
Date d'inscription : 24/04/2012

Feuille de personnage
Niveau:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: Rencontre au coeur des ruines [Cham & Luxian]   Jeu 5 Juil - 17:56

HRP: Narration un peu bancale, sorry about that :p

Comme il l'avait prévu, Luxian était parvenu à faire tomber son adversaire dans le précipice...
La crevasse était tellement profonde qu'il était impossible d'en voir le fond, si bien que lorsqu'il se pencha pour attester de la mort de l'inconnu, Luxian ne vit ni n'entendit quoi que ce soit. Même les pierres et autres débris qui avaient accompagnés le mage dans sa chute n'avaient fait le moindre bruit. Fixant le vide durant de longs instants, le Guetteur n'était pas sûr d'avoir vaincu. Pourtant, au bout de plusieurs minutes il ne s'était toujours rien passé. Il devait donc admettre l'éventualité d'avoir réussi, même s'il n'en possédait aucune preuve. Descendre prudemment pour vérifier serait sans aucun doute suicidaire, cela prendrait des jours et les dangers d'une telle entreprise n'en valaient certainement pas la peine. Au plus proche du fond les courants d'air étaient bien plus incisifs, et dans l'obscurité des créatures étranges régnaient, du moins c'était ce que l'on racontait aux jeunes recrues de l'Ordre pour les effrayer...
Prenant donc le silence comme maigre confirmation, il quitta le bord du gouffre à reculons, constatant une dernière fois les dégâts causés par le combat. Dehors il faisait encore jour, et les quelques faibles rayons du soleil perçaient par le trou béant de la salle principale du Palais des Anciens. A travers eux la poussière rémanente reprenait lentement ses droits, en suspension dans l'air, presque immobile. Un bien triste décor, qui s'empira encore lorsqu'un débris orphelin céda à l'appel de la gravité et vint s'échouer tout près, trop près du corps calciné du dirigeant Pèlerin. Cette fois les fines particules d'Ether qui le maintinrent en place ne suffirent pas, et dans une lente et désolante scène, les restes du dirigeant tombèrent en cendres sous le regard accablé du Guetteur...


- Je suis désolé...

Luxian ne supportait plus d'être dans cette pièce. Y rester une minute de plus le plongerait presque dans un malaise, si bien qu'il décida de regagner à nouveau la salle des archives, sans se retourner. Mais pourquoi donc retourner ici, alors que les lieux avaient été complètement vidés? Une question qu'il se posa lui-même, et dont la réponse lui semblait pourtant évidente. Luxian savait que l'Empire était puissant, mais il refusait de croire que son Ordre lui avait cédé tout son savoir. Quelque chose au fond de lui lui disait que les connaissances de l'Ordre avaient été préservées, que l'Empire n'avait pas tout pris. En y repensant, c'était peut-être pour ça que l'intrus était là. Que ferait un mage dans des ruines à part chercher à découvrir de nouvelles connaissances? Au plus il y pensait, au plus il était sûr de lui. Il n'avait strictement aucune preuve, mais son instinct lui disait qu'il ne se trompait pas... Tout d'abord, il se mit à inspecter les mur et les immenses étagères vides. Tout semblait encré dans la pierre et complètement inamovible, mais il connaissait les lieux. Il savait qu'au coeur de ses ruines, un mur était parfois bien plus que ce qu'il paraissait. Mais comment déceler un passage là où il ne semblait pas y en avoir? Une solution s'imposa d'elle même dans son esprit: dans ces lieux où les Gardiens ont vécu, eux-seuls seraient capables d'en découvrir les secrets...

Revenant au milieu de la pièce, Luxian s'agenouilla. Assis sur ses talons, les doigts croisés et les pouces l'un contre l'autre, il ferma les yeux et prit une grande inspiration. Durant une minute pleine, il n'y eut que le silence. Tout semblait s'être arrêté, jusqu'à l'apparition d'une faible émanation psychique provenant du corps du Guetteur, qui rouvrit enfin les yeux. Alors que ses iris semblaient presque illuminées, le blanc de ses yeux était devenu complètement rouge, comme gorgé de sang. Mais ce n'était là qu'un effet secondaire de l'activation de sa vision extra-sensorielle, à présent il pouvait "tout" voir. Les odeurs, les sons et surtout l'Ether, plus rien ne pouvait échapper à son champ de vision. Et sa première réaction fut d'ailleurs un sourire, car son instinct ne l'avait pas trompé. De haut en bas, de gauche à droite et du sol au plafond, toute la pièce était recouverte de symboles et de connections éthérées. Le tout était très subtil, et de suffisamment faible intensité pour ne pas être repéré par n'importe quel mage. A l'exception peut-être des demi-dieux, personne autre qu'un Gardien maîtrisant la vision extra-sensorielle créée par l'Ordre n'aurait été capable de déceler ces marques. Et parmi elles figurait un texte. A première vue il semblait illisible car écrit dans une langue étrange mais pourtant, en posant les yeux dessus Luxian parvenait à le comprendre:


"Par le serment et ta fidélité envers l'Ordre, nous testerons ta foi. Et à travers elle, seules tes pures intentions t'ouvriront la voie"

Sous le texte se dévoila alors une marque de main droite au centre d'un sceau magique. Sans la moindre hésitation, Luxian ôta son gant posa sa main nue sur la marque avant de murmurer son serment. La réaction fut immédiate, parcouru d'un puissant courant électrique le Guetteur fut complètement paralysé, figé dans une expression mêlant douleur et surprise. De sa main se dessinèrent des lignes éthérées, qui remontèrent le long de son bras et envahirent son corps tout entier, jusqu'à son visage. Petit à petit la douleur se faisait moins grande, de même que la paralysie. Sa main resta néanmoins "collée" au symbole magique qui relia tous les connecteurs éthérés de la pièce dans une lumière turquoise, avant de déclencher une transformation complète des lieux. D'abord lentement puis de plus en plus vite, les murs et les étagères se déplacèrent. Certains se divisèrent même, pendant que le sol lui aussi changeait complètement, dévoilant un escalier en colimaçon descendant qui se formait marche par marche grâce aux parties de la pièce qui s'étaient divisées. Une fois la transformation terminée la pièce n'avait plus rien en commun avec la salle des archives simple et ordinaire, abandonnée au poids des ans. Certaines parties des murs non utilisées flottaient en différents endroits, et le tout baignait dans un voile lumineux presque irréel...
Lorsqu'il put enfin dégager sa main de la marque, Luxian mit fin à sa vision extra-sensorielle pour ne pas s'épuiser et découvrit l'escalier. Les marches tenaient toutes seules dans le vide et étaient très nombreuses, si bien qu'il n'était pas possible de voir jusqu'où elles menaient de là où il se trouvait. Au final son instinct ne l'avait clairement pas trompé. Le passage qu'il venait d'ouvrir, seul un Gardien de l'Ether aurait pu le faire. Repérer les marques, la lecture du texte, la prononciation du serment, le test de la foi... Il était strictement impossible que l'Empire ait découvert l'existence de tout ceci. Il y avait donc encore de l'espoir, une possibilité de réunir le savoir de l'Ordre et de s'en servir pour le refonder à nouveau. La descente des marches fut longue, elles emmenèrent le Guetteur aux tréfonds de la roche, ou plutôt du vide, car il n'y avait pas la moindre pierre à part celle des escaliers. Difficile d'imaginer que sous les quartiers de l'Ordre il y avait un espace creux aussi grand, et ce presque à côté de la grande crevasse. Une fois au fond, il y avait une salle sous un dôme de cristal. En pénétrant à l'intérieur, Luxian n'en crut pas ses yeux.


- Non, c'est impossible!

Le cristal du dôme était fluorescent, ce qui inondait la pièce d'une lumière toujours turquoise, et permettait une bonne visibilité. Répartis en cercle, des pupitres de pierre censés porter les archives secrètes de l'Ordre. Malheureusement il n'y en avait plus aucune, elles avaient toutes disparues au plus grand désarroi de l'humain. Effondré par une telle vision, Luxian tomba à genoux. Il ne pouvait croire que des archives si bien cachées avaient elles aussi été pillées, c'en était trop pour lui. Et alors que son esprit s'emplissait de pensées négatives son regard se perdit droit devant lui. Là il l'aperçut par terre, au pied d'un des pupitres. Il s'agissait d'un fouet de cuir noir, lesté de trois petits poids métalliques au bout de sa queue. Il s'en approcha et le reconnut immédiatement comme ayant appartenu à Ernil, un jeune Guetteur elfe que Luxian avait eu une fois eu sous ses ordres, et qui était promis à un brillant avenir à l'époque. Voir ce fouet emplit l'humain de nostalgie. Souls le coup de l'émotion il serra le cuir noir dans sa main, se demandant bien ce qui avait pu arriver à son ancien "disciple", et surtout ce qui avait bien pu se passer dans cette pièce...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cham

avatar

Race : Demi-dieu
Age du personnage : 34
Armes : Ses connaissances
Armes magiques : Lui-même
Messages : 29
Date d'inscription : 28/04/2012

Feuille de personnage
Niveau:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: Rencontre au coeur des ruines [Cham & Luxian]   Lun 16 Juil - 20:11

« Qu’est-ce que…»

Apparaissant de nulle part, Cham posa les pieds dans cette forêt qu’il reconnue aussitôt comme celle où il avait retrouvé les ruines de l’ancien ordre. Debout au sein d’une végétation devenue trop souveraine, il balayait les nombreuses plantes et arbres des yeux : le regard encore teinté de surprise bien que l’on pouvait y voir un certain enivrement. La lumière du jour, bien qu’atténuée par les heures, le forçait à plisser les yeux car il s’était habitué aux ténèbres de la crevasse. D’ailleurs, la température plus chaude de la forêt lui fit aussitôt perler du front… tout comme l’air riche en oxygène gonfla rapidement ses poumons et revitalisa ses membres. Cela eut pour effet de lui faire ressentir la fine entaille faite plus tôt par le guerrier, lui rappelant brièvement ce court affrontement qu’il avait naïvement perdu. Il ferma ses paupières, esquissant un fin sourire. C’était la deuxième fois qu’il venait de se faire avoir…

« Fascinant… Il est donc impossible de se téléporter dans ces ruines…. »

En effet. Lorsqu’il s’était décidé à rejoindre un autre coin des ruines, Cham ne s’était pas attendu à être éjecté de celle-ci avant même qu’il puisse réapparaitre. Une force invisible s’était emparée de son corps, modifiant la destination de sa téléportation sans qu’il ne puisse y faire quelque chose. Et malgré la facilité du noble à pratiquer cette technique, il n’avait rien pu faire pour forcer son déplacement. Ces ruines conservait encore une immense quantité d’Ether…il ne s’état donc pas trompé. Il ne lui restait donc qu’une seule alternative, il lui fallait retrouver le QG par des moyens naturels. Heureusement pour lui, sa nature de demi-dieu lui permettait de tracter les fines émanations d’Ether provenant des ruines. S’y étant rendu, il pouvait reconnaître leur signature particulière sans néanmoins pouvoir les repérer précisément. Une fois encore, quelque chose semblait l’empêcher de sonder l’endroit, lui faisant voir une image mentale perturbée.

Calmement, le mage se mit alors en route, marchant tranquillement à travers cette nature tout en tentant de récupérer les fins bribes d’Ether s’échappant des ruines. Heureusement pour lui, il ne s’était pas trop éloigné de celles-ci e malgré la très faible intensité de l’énergie ressentie, il pouvait encore espérer retrouver leurs traces rapidement. Plus loin, il aurait été incapable de distinguer l’Ether, d’autant que d’autres essences éthérées se dégageaient des plantes de la forêt. Il devait aussi y avoir des créatures dotées de magie dans les environs, aussi il se devait de se hâter sans quoi il serait amener à affronter l’une d’elles et, du coup, gaspiller son énergie alors qu’il risquait encore de revoir ce guerrier… En y repensant, ce dernier dégageait lui aussi un Ether particulier. Posant une main sur sa blessure, il remarqua qu’une partie de ses vêtements s’étaient teintée de son sang. La blessure était loin d’être mortelle, mais pouvait suffire à grandement handicaper le mage s’il ne faisait rien dans les heures qui suivaient. Cela ne l’empêchait pas de continuer sa route, tant sa curiosité était à présent la chose qui dictait ses actes. D’ailleurs, celle-ci fut récompensée plusieurs minutes plus tard, lorsqu’il arriva en vue de la large entrée qu'il avait emprunté quelques heures auparavant. Non loin de celle-ci, des derniers et laconiques bribes d'ether s'évanouissaient dans les airs. C’était de là que s’échappaient les fines particules d’Ether rémanentes : celui des ruines, ainsi que les siennes, bien moins nombreuses.

Satisfait, il n’en restait pas moins prudent et savait qu’il pouvait refaire face au guerrier. Mais ne semblant pas sentir la présence de ce dernier. Et ne pouvant réellement sonder au-delà de la paroi même ouverte, le noble décida de s’en rendre compte par lui-même et décolla du sol grâce à sa télékinésie. Lentement, il repassa par le long tunnel, y plongeant d’abord son regard pour constater l’état dans lequel il avaient laissé la pièce demeurait. Puis il parvint enfin dans la salle où s'était déroulé le duel entre le guerrier et le mage. De la poussière s’échappait encore du trou, occultant légèrement la vue. Eloignant le voile poussiéreux d’un geste bref du bras, il se dirigea aussitôt au bord de la crevasse pour y jeter un coup d’œil curieux. Il était tombé dans un beau piège, d’une cruauté sans mesure. Mais pourtant la chose l’amusait et il tenta, aussitôt, de s’imaginer ce que le guerrier avait du penser de la réussite de sa ruse. Mais cette fois-ci, il n’était plus question de vanter les mérites d’un bon adversaire, mais de préparer des parades au cas leur chemin se recroiseraient. C’est à ce moment là qu’une étrange sensation lui traversa le corps, figeant ses pensées dans une brève immobilité complète. Quelque chose avait changé dans l’air ambiant, une étrange sensation de légère pesanteur s’était placée sur les épaules du demi-dieu…
A voir son visage, il semblait surpris. Cette pression n’était d’autre que l’Ether ambiant qui s’était concentré sans qu’il ne puise savoir pourquoi. Autours de lui, l’Ether s’était fait plus sensible à l’image d’un air devenu plus humide. Si d’habitude la profusion d’Ether lui était plutôt bénéfique et lénifiante, cet Ether-là semblait moins accueillant, presque « étouffant » si l’on pouvait le respirer.

« Voilà ce qui explique la difficulté à sonder ces ruines… Mais il y a quelque chose de diffèrent… »

Il en était convaincu sans pourtant en connaître la raison. La main ouverte, il fit réunir quelques particules éthérées, voulant recréer la technique lancée sur Luxian mais celles-ci se comportèrent différemment : au lieu de s’agglomérer en une masse compacte, les particules formaient d’étranges fins voiles gravitant autours d’un espace vide. Arrêtant le phénomène, il fit un tour sur lui-même pour observer cette salle des anciens. Au passage, il remarqua le tas de cendres qui avait remplacé la carcasse de l’un d’eux, là aussi il y avait eu du changement. Une bonne minute s’écoula entre les nouvelles observations du demi-dieu et ses premières hypothèses. Mais nulle ne l’intéressa et ce fut, à nouveau, la curiosité qui l’emporta sur sa raison. Attiré par cette salle des archives d’où il n’avait rien pu prendre, Cham s’y dirigea en traversant la distance à quelques centimètres du sol. Son gracieux survol le mena vers l’entrée de la salle des Archives dont il soupirait déjà de retrouver vide.

« Intéressant… »

Le corps droit du mage s’arrêta, le temps pour lui d’observer l’étrange scène qui s’offrait à lui. Lui qui s’était attendu à retrouver une pièce vide et sombre, décevante où plus rien n’y avait été laissé, fut stupéfait de voir l’enchantement qui l’avait redonné vie. Ici et là, des morceaux de ce que semblait avoir été des meubles ou des murs flottaient dans les airs, le reste s’étant changé en un long et étrange escalier en colimaçon dont il était impossible d’en distinguer la fin. L’autre reste….si l’on pouvait ainsi parler de reste, s’était complètement déconstruit et avait profondément changé le rendu de l’espace. On aurait cru être dans un monde irréel et Cham aurait pu bien le croire si soif scientifique n’était pas en alerte. Et avec cela, cet Ether puissant et pourtant si léger qui inondait l’endroit d’une étrange pesanteur. Toujours immobile, à plusieurs centimètres de ce qu’aurait été le sol, le demi-dieu inspira profondément avant d’expirer tout en laissant apparaître un léger rictus de dérangement. Il y avait dans cet Ether quelque chose de singulier, voire plutôt de contradictoire. Il était à la fois accueillant et répulsif, doux et âcre, contrasté et surtout omniprésent. Cet Ether semblait réagir étrangement au sien : là où la plupart des autres énergies entraient rapidement en résonnance, celle-ci semblait lutter à son contrôle, comme si elle se voulait indépendante. L’impression était légère, mais belle et bien existante. Mais une fois encore, la curiosité eut raison de la prudence du mage qui se fit porter vers l’escalier qu’il descendit graduellement, jetant de derniers regards vers ce décor bien trop fantastique même pour lui. C’est d’ailleurs en s’attardant sur l’un des murs incomplets qu’il remarqua, très brièvement, d’étranges écritures lumineuses écrites à même la paroi. Mais alors qu’il voulu se lancer d’avantage dans la description, les lettres se dérobaient à son regard, lui donnant l’impression d’avoir imaginé cela. Une dernière observation faite, il se retourna et continua cette longue descente en flottant dans les airs à quelques centimètres des nombreuses marches…

Bien qu’il ne passa que quelques minutes à descendre, Cham eut l’impression d’y passer toute une éternité tant la succession des marches était lente et constante. Evitant de poser un pied à terre, le métis remarqua cette nouvelle pièce et s’étonna d’un tel endroit. Une chambre couverte d’une coupole et le tout sous terre, resplendissant d’une aura d’un vert bleuté dont la pureté égalait l’étrangéité. D’abord muet, le mage se contenta d’une longue observation, tournant légèrement sur lui-même sans faire attention à la présence de l’autre homme. Mais c’est en suivant les pendentifs de la coupole qu’il remarqua enfin les pupitres, suivit de l’humain qui venait visiblement de faire une nouvelle acquisition. N’ayant pas encore fait son entrée et souhaitant être moins expressif qu’auparavant, Cham préféra d’abord poser pied à terre tout en lançant un regard sérieux au guerrier. Mais alors qu’il voulu prendre la parole, un vif éclair se fit dans son esprit et son Ether sembla bouillir le temps d’un souffle. Mais ces mots s’en allèrent, déjà envoyés :

- Je commence à me faire une petite idée sur vous… (Mais avant que Luxian ne puisse répondre, Cham ajouta sur un ton d’avantage plus calme et sérieux) Il est indéniable que l’ordre valorien ne soit pas arrivé jusqu’ici…seuls ceux qui ont été formés aux secrets de cet endroit peuvent les faire ressortir, j’imagine…

Il n’avait pas fini mais dû s‘interrompre, quelque chose semblait le déranger au point où il abandonna l’indifférence de son regard. Il entait quelque chose…ou plutôt, ce quelque chose semblait l’avoir ressentit…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre au coeur des ruines [Cham & Luxian]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre au coeur des ruines [Cham & Luxian]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» daisy caniche x bichon 4 ans ( ta patte sur mon coeur)
» BIJOU FEMELLE YORK 7 ANS EN FA ASSO COEUR SUR PATTES
» L' EAU et le COEUR
» 1.07/1.08 : Un dernier battement de coeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shattered Emblem :: L'empire de Valor :: Le Royaume d'Aurhyne :: Les terres d'Aurhyne :: Les bois et forêts-
Sauter vers: