--Forum fermé--
 

Partagez | 
 

 I'm no angel. ~ with Morrigan

Aller en bas 
AuteurMessage
Fen'harel

avatar

Age du personnage : 27
Messages : 17
Date d'inscription : 11/05/2012

Feuille de personnage
Niveau:
11/20  (11/20)

MessageSujet: I'm no angel. ~ with Morrigan   Ven 13 Juil - 23:46

Malgré son désir constant de solitude, l'elfe avait tout de même passé la journée d'avant avec ce mage, du nom de Kateris. Ce n'était pas dans ses habitudes que d'inviter les gens ainsi, mais sa Wyverne ne lui en avait pas vraiment laissé le choix. Passant la soirée à boire tous les deux, Fen'harel en avait beaucoup apprit à son sujet. Il faut dire aussi que l'elfe lumineux était d'un naturel très bavard, à ce qu'il avait remarquer. Non, il ne s'était pas fait prié pour lui raconter son histoire en tout point. Venant lui-même de Concordia, il avait comprit ce que le mage reprochait à cette terre. Lui-même, avait souvent eu cette drôle de sensation, de ne pas être chez soi complètement. À dire vrai, les terres d'Ardhès n'avaient rien avoir avec ce qu'il connaissait autrefois. C'était avec amertume, qu'il avait écouté le récit de son jumeau, bien qu'ils ne furent pas du même sang. Non, ils n'étaient pas des frères ou même possédant un quelconque lien de parenté, c'était simplement leur apparence plus que similaire qui en avait valu ce surnom. Comme il s'était amusé à le faire, il le nommait '' l'elfe sinistre '', au grand plaisir de sa Wyverne qui s'était régalé de ces mots. Tant qu'à lui, il n'avait pas franchement vu en quoi c'était si drôle. Son jugement lui indiquait qu'il n'était pas si sinistre que ça, mais après tout, il était rare de se voir comme les autres. Il n'était pas un grand bavard ou encore même un homme de joie, mais cela ne faisait pas de lui un être ténébreux à proprement dit. Quoi qu'il en soit, il faut dire qu'il avait de loin dépassé son quota d'alcool en sa compagnie. Plus tard dans la soirée, l'homme aux oreilles pointus lui avait un peu fait vent de sa venu. Évidemment, Fen'harel était loin de lui avoir tout dit, gardant très souvent ses sombres secrets pour lui-même. Non qu'il en avait honte, mais il ne désirait pas être vu comme un meurtrier en qui on ne pouvait avoir confiance. Ce serait bien sa vaine si les gens de ce continent venaient à penser qu'il les trahirait dès que possible.

Car en quelque sorte, c'est ce qu'il avait fait de son ancien maître. Ne l'avait-il pas trahit? Alors qu'il lui faisait confiance? Peu importe, l'elfe sinistre emporterait dans sa tombe les véritables raisons de sa venu. Il ne comptait pas parjurer l'ordre des rebelles, mais dans un sens, il ne leur donnait pas complètement allégeance non plus. Pour le moment, ils lui sauvaient la vie, puisque le meurtre était gravement puni là d'où il venait. Sans doute, ils ne toléreraient pas qu'il puisse revenir ainsi, comme si rien ne s'était passé. D'autant plus, Fen'harel avait laissé bien trop de témoin sur son passage pour plaider l'innocence. De plus, la principale témoin était nul autre que la raison de ce geste impardonnable. Dans tout les cas, il était entré dans une sorte de cercle vicieux. Il ne pouvait retourner là bas aussi facilement, mais il avait fait la promesse de revenir à ce témoin. Pourtant, il ne serait pas surprit d'apprendre qu'elle était la première à souhaiter sa mort …Fen'harel songeait à tout cela, étendu sur le sol, près du feu où seulement un tas de braise survivait encore. Soudainement, le faisait sortir de son esprit, un bruit roque et plaintif se glissaient dans son oreille. Tournant la tête dans cette direction, il vu Naemi, sa Wyverne, qui se roulait sur le ventre. Il se leva alors, allant dans sa direction, l'air soucieux. Mais quelle mouche l'avait encore piqué celle-là? Croisant les bras sur sa poitrine, il se percha droit devant elle, un air étrangement moqueur sur le visage. Bon, quoi? Elle voulait encore de l'attention ou simplement lui rappeler qu'elle était là. Pour ça, l'elfe n'arrivait malheureusement pas à oublier sa présence, qu'elle en soit rassuré. Pourtant, sur le moment, elle ne semblait pas être en train de jouer la comédie ou autre, comme elle en avait prit l'habitude. Mettant sa tête de côté, il se pencha sur elle et déposa une main sur son ventre alors que ses plaintes n'en furent que plus forte. Se souvenant maintenant que la bête avait également ingurgité une des boissons de la veuille, il comprit que c'était sans doute ça le problème.

Ne l'avait-il pas averti que c'était une très mauvaise idée? Ne l'avait-il pas fait? Et voilà qu'elle se plaignait en plus! Alors qu'elle l'avait bien cherché après tout. Déposant des yeux implorant sur lui, l'elfe poussa ensuite un long soupire découragé, devant l'éternelle innocente de sa jeune amie ailé. Fen'harel n'était pas très doué niveau médecine ou autre, mais il devait bien tenter quelque chose. Il aurait été un peu inhumain de la laisser ainsi en se marrant, quoique …


    - At lapse... Murmura-t-il finalement dans la langue natale, avant de se relever et de prendre ses armes.


Il n'était pas le plus doué pour les arts curative, mais l'elfe connaissait bien quelques plantes, dont sa mère lui avait déjà parlé en son jeune temps. Il aurait sans doute du mal à les trouver sur cette île qu'il ne connaissait pas énormément, mais ce n'était pas comme s'il avait le choix. Même si Naemi n'avait pas comprit un mot de ce qu'il avait dit, elle devina par ses gestes qu'il reviendrait sûrement avec quelque chose pour elle. En ce matin, comme elle regrettait sa soudaine témérité de la veille. Même si Fen'harel s'était dit qu'il n'en aurait rien à faire, le voilà déjà dans les bois en quête de plante pour la soulager. La dragonne réalisait de jour en jour que cet homme semblait l'apprécier plus qu'il ne voulait l'admettre. Comme tout lien similaire, elle sentait la peine dans son cœur, et même si elle avait chercher à savoir d'où elle venait, elle n'avait jamais obtenu de réponse.

Peu importe, il était déjà parti …

Dans la forêt, l'elfe marchait d'un pas léger, tout en observant les alentours, afin de discerner ce dont il avait besoin. Il n'était pas certain que cela aurait un grand effet sur la créature, mais il se devait tout de même d'essayer. Dans un sens, il était son maître aussi, voilà bien une belle réputation qu'il se ferait si les choses tournaient mal pour elle. Se penchant une première fois sur un buisson, il constata alors qu'une infime partie des plantes étaient encore intact. Le reste avait probablement été mangé par les petits animaux environnent. Il en prit donc quelque-une, celles qui semblaient le moins amochées à ses yeux. Une fois fait, il rangea les herbes en question dans une petite pochette, accroché près de sa ceinture. Soupirant ensuite, il tourna la tête de gauche à droite, se demandant quelle direction il valait mieux emprunter. Finalement, il prit vers la droite, là où le lac se changeait en ruisseau. Sans doute les herbes avaient-elles plus de chance de pousser du côté de l'eau, enfin, c'était bien ce qu'il se disait sur le moment. N'ayant jamais vécu dans les forêts comme ses ancêtre, Fen'harel n'avait aucune notion de la vie dans les bois. Il savait bien de quel type de plantes il avait besoin, mais pas où les trouver exactement. Pour une fois, il regrettait presque de ne jamais avoir réellement écouté les paroles de sa mère, étant trop occupé à regarder le joli minois d'Eria. Tandis qu'il pensait à cette dernière, l'elfe ne pu s'empêcher de se demander si ses parents étaient toujours en vie... Du moins, il avait la certitude que son père avait périt cette nuit là, mais peut-être que la fille du défunt en avait sauvé certain.

C'est en marchant à pas feutré qu'il entendit soudainement des bruits, non loin de lui. Retournant sur sa position, il aperçu une jeune femme, qui lui semblait humaine. Sur le moment, il fut tenté de passer son chemin sans rien d'autre, ne se souciant habituellement que de lui-même. Seulement, pour une fois, demander de l'aide ne serrait pas de refus. Puisqu'elle lui semblait humaine, peut-être ne connaissait-elle absolument rien aux plantes et tout, mais il ne pouvait pas réellement se permettre de faire attendre plus longtemps la créature qui souffrait. Prenant son courage à deux mains, il bifurqua dans sa direction, ne cachant nullement sa présence. Pas comme si c'était absolument voulu non plus, Fen'harel n'avait jamais été très doué pour la subtilité de tout manière. Sortant des épais feuillages, il se trouvait à environ deux mètre de la jeune femme, lui permettant du même fait de la voir de plus près. Ce qui le frappa d'abord était la tenue légère de cette dernière... Des vêtements, ça ne lui disait rien? N'était-ce pas plutôt les elfes qui se trimbalaient ainsi? Peu importe, il ne jugerait pas d'avantage les goûts vestimentaires douteux de la femme. Pour le reste, il constata seulement qu'elle était plutôt grande pour une femelle, presque autant que lui.


    - Par hasard, vous ne vous y connaîtriez pas en herbe médicinale? Lança-t-il sans plus de façon.


Certes, il aurait pu se présenter ou lui demander d'en faire autant, mais pour l'heure, ce n'était pas vraiment dans ses priorités. Après tout, Fen'harel en avait un peu rien à faire aussi. Elle pouvait être qui lui chante, sans que cela ne le concerne. Comme pas insécurité, il porta la main sur son poignard, sans pourtant le sortir de son fourreau. Depuis sa venu sur ce continent, il avait apprit à ses dépends qu'il n'était jamais bon de faire confiance à n'importe qui, aveuglément. Aussi, rien ne lui indiquait qu'elle faisait partie de l'ordre des rebelles, il valait mieux prévenir que quérir non?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morrigan

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/05/2012

Feuille de personnage
Niveau:
10/20  (10/20)

MessageSujet: Re: I'm no angel. ~ with Morrigan   Dim 15 Juil - 13:51

Pour Morrigan les jours se suivaient et se ressemblaient. Tous les jours, elle se réveillait et elle allait s’entraîner avant de se rafraîchir. Puis, elle se rendait auprès de sa Wyverne et y demeurait quelques heures… Ensuite elle allait prendre une petite collation et lorsque son après midi commençait, elle pratiquait diverses activité, tout dépendait bien sur des consignes et de ses envies du jour… Cet après-midi là, elle avait pris sur elle d’aller faire quelques pas et, comme à son habitude, Silver et Kage voulurent la suivre… Ils étaient butés tout les deux et Morrigan savait qu’elle n’aurait pas le dernier mot… encore moins avec le corbeau qu’avec sa Wyverne… La jeune femme avait donc préparer une besace dans laquelle elle avait glissé ce qu’elle considérait comme une « trousse de premier secours »… On ne savait jamais avec eux… Finalement, elle leva les yeux vers elle se mordillant la lèvre… Puis elle fit signe à ses compagnon préférant pour sa part marcher...

Ainsi, le pseudo-convoi débuta sa balade, Silver préférant voler au dessus du cour d’eau plutôt que de le suivre comme Morrigan… Kage l’imita à une altitude cependant moindre. Ainsi, la jeune femme avait toute la solitude qu’elle pouvait souhaité et on pouvait croire qu’elle appréciait cette solitude. Après tout, elle avait passé une partie de sa vie en chat sauvage et même socialisée, elle resterait une créature un peu sauvage et solitaire, elle n’y pouvait rien, elle était ainsi. C’est vrai, Morrigan n’était plus une voleuse depuis longtemps, mais elle n’était pas non plus un de ses êtres qui vivait en groupe. La jeune femme à la peau aussi blanche que la neige ôta ce qui lui servait de chaussure et les glissa dans sa besace. Puis, elle puisa de l’eau et en bu… Il fallait qu’elle s’hydrate si elle ne voulait pas s’effondrer en plein milieu de sa balade. Quand elle acheva de boire, quelques gouttes d’eau chutèrent de son menton pour coulés sur son corps, c’était rafraîchissant ! Elle marcha un moment, sentant les pierres sous ses pieds dans le cours d’eau sans pour autant s’écorcher ou être gênée, après tout, elle était habitué à vivre avec la nature, que ce soit sa faune ou sa flore. Morrigan s’étira purement et simplement tout en continuant à avancer… Le courrant d’air qui lui repoussa les cheveux en arrière fut une vraie bénédiction pour elle qui était si proche de la nature.

Tout en marchant, la jeune femme se demandait si elle n’allait pas céder à sa forme animal pour pouvoir se dégourdir les jambe un peu plus sérieusement… Cependant, avant qu’elle ne puisse mettre ses projets à exécution, elle s’aperçut qu’elle n’était pas seule alors elle remis cela à plus tard. Le repérage de la « présence » était plus doué à son instinct animal qu’à ses sens. Elle n’irait pas à sa rencontre… mais elle ne le fuirait pas non plus pour autant alors elle continuait sa balade, tranquillement. Finalement, elle vit un homme approché un elfe qui semblait presque son reflet monochrome… et il commença à lui parler sans même un salut. Ce n’était pas elle qui allait vraiment s’en formalisé… Il demandait si elle s’y connaissait en herbes médicinales. Pas réflexe, elle porta sa main à sa besace et haussa simplement les épaules avant de lui demander d’un ton calme :


« Tout dépend pour quoi elles sont nécessaires… »

C’était une question/affirmation et seul l’avenir pourrait dire si elle pouvait où non faire ce qu’on attendait d’elle. Enfin, plutôt ce que cet elfe voulait lui demander… En attendant, elle croisa simplement les bras sur sa poitrine. Elle entendait les cris de corbeau de Kage qui demandait ‘c’est qui ? ami ou ennemi ?’… Elle l’ignora totalement, ne sachant pas elle-même la réponse. Son arc étaient encore accroché de la manière qui lui était la plus pratique lorsqu’elle se déplaçait et elle tenait maintenant sa main proche de la garde de ses poignard. Il fallait toujours être prête à se défendre après tout alors elle restait ainsi, immobile, face à lui. La prudence était mère de sûreté… surtout quand celui qui était face à elle avait eut le même geste. Voyant qu’elle s’était arrêtée, Silver décrivit un cercle autour d’eux pour perdre de l’altitude et voir plus simplement ce qui se passait. Morrigan se crispa, elle n’aimait pas que sa Wyverne se mêle de ce genre de situation qui pouvait être tendues. Fronçant un sourcil, la Sylène se contenta de prononcer le nom du reptile d’une voix forte et chargée de reproche… Il n’en fallu pas plus pour que l’animal reprenne de l’altitude, bien qu’il renâcla… Demerant toujours immobile, la femme demanda d’un ton neutre, voir un peu frais :

« Pourquoi avez-vous besoin d’herbe médicinale ? »

On ne savait jamais, des fois qu’il n’ai pas compris sa question informulée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
I'm no angel. ~ with Morrigan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Blaue Angel
» [Musical Halloween] premier tour [Magisterockers VS Evil & Angel]
» Buffy the vampire slayer et le spin-off Angel
» Angel découvre la bibliothèque
» Natacha Angel (Ministère)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shattered Emblem :: Le continent d'Ardhes :: Kohlyis les terres encerclées :: Lacs et rivières-
Sauter vers: